Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Bugatti Chiron
Bugatti Chiron

Une télémétrie sur la Bugatti Chiron

Diffusion du vendredi 27 avril 2018 Durée : 1min

Figurez-vous que les Bugatti sont surveillées à distance, grâce à un système de télémétrie qui analyse tout ce qui se passe à bord pour éviter les pannes.

C'est un peu comme si votre voiture était surveillée depuis le muret des stands, comme c’est le cas en Formule 1. Sauf que la télémétrie s'applique ici à une voiture "de série" qui roule sur la route. Inauguré dès 2004 sur la Veyron, ce système de diagnostic à distance a été affiné pour la Chiron, un modèle de 1 500 ch et d'une valeur de 2,5 millions d'euros. Ce bolide intègre à bord un petit boîtier en aluminium qui permet de scanner en continu jusqu'à 10 000 signaux électroniques. Son rôle est de tout surveiller, du régime moteur à la pression des pneus, en passant par l’éclairage et le système multimédia. Les données sont envoyées en temps réel, via les réseaux cellulaires, jusqu’au siège de Bugatti, à Molsheim en Alsace, où des opérateurs se relaient derrière des écrans, 7 jours sur 7 et surtout 24 heures sur 24. En cas d’anomalie, il est alors possible de prévenir le client par téléphone et de l’informer du problème. Et s’il y a un risque de panne, la marque envoie alors des Flying Doctors. Ce sont des experts techniques qui peuvent venir à la rencontre du client avec leur mallette. C’est toujours plus chic qu’une dépanneuse. 

Et alors, est-ce qu’un tel système pourrait un jour être à la portée de monsieur tout le monde ? 

En apparence, ce service est très exclusif. Mais, à terme, les constructeurs généralistes proposeront aussi ce type de prestation. C’est en fait déjà le cas chez Opel, qui propose du diagnostic à distance. La seule différence, c’est que c’est le client qui doit appeler l’opérateur, quand un voyant s’allume sur le tableau de bord. Toutefois, avec le développement de la voiture connectée, le constructeur automobile pourra être informé en amont d'un risque de panne. Et il pourra même anticiper, en proposant par exemple de passer chez le garagiste le plus proche, en s’assurant au préalable de la disponibilité de la pièce.  Chez BMW, on sait même déjà télécharger du logiciel quand le problème peut être résolu de cette façon.