Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Volkswagen part à l’assaut de Pikes Peak en électrique

Diffusion du lundi 30 avril 2018 Durée : 2min

Aujourd’hui une GT électrique. Celle que Volkswagen va engager le 24 juin pour essayer de battre un nouveau record du monde, à Pikes Peak dans le Colorado. 

C’est ce qu’on appelle la course dans les nuages. Un parcours de 20 km très sinueux en montagne, avec 156 virages et 1 440 mètres de dénivelé. Volkswagen veut s’attaquer à un record du monde : celui de la catégorie des voitures électriques, avec un temps à battre de 8 mn 57 secondes et 118 centièmes. Pour y parvenir, la marque allemande s’en est donné les moyens. Elle a élaboré une véritable bête de course, qui ressemble à un bolide des 24 h du Mans. Un engin de 680 ch, qui avec ses deux moteurs électriques, accélère de 0 à 100 km/h en à peine 2 secondes. Volkswagen affirme que l’auto accélère plus vite qu’une Formule 1, et son équivalent électrique la Formule E au départ arrêté. Elle se distingue aussi par un couple de 650 Nm et un poids inférieur à 1 100 kg. La voiture a été révélée en France, sur le circuit d’Alès. Ce n’est pas un hasard, car le pilote qui va essayer de battre le record est un français, natif de cette région. Agé de 39 ans, Romain Dumas a déjà remporté trois fois la course de Pikes Peak. Il a aussi remporté deux fois les 24 Heures du Mans. Son expérience va aider le constructeur allemand, qui souhaite entrer dans la légende.

Et pourquoi Volkswagen se lance-t-il dans cet exploit sportif ?

Officiellement, l’ascension de Pikes Peak est considérée comme un véritable test pour la motorisation électrique par la marque. Or, on le sait, Volkswagen a décidé de lancer beaucoup de véhicules électriques. Une ambition confirmée par le nouveau PDG du groupe. Mais en réalité, il s’agit aussi de reconquérir l’opinion aux Etats-Unis, après le scandale du Dieselgate, qui n’est toujours pas soldé. Et justement, la tentative de record à Pikes Peak suscite beaucoup d'intérêt de la part des médias et sur les réseaux sociaux.