Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Le dépanneur connecté

Diffusion du jeudi 10 mai 2018 Durée : 2min

On va parler aujourd’hui d’une innovation qui va renforcer la sécurité des dépanneurs au bord des routes : des cônes connectés, reliés par un mode sans fil à une parka qui est, elle aussi, connectée. Plus de détails avec vous, Laurent…

Ce système a été présenté lors d’un salon du dépannage à Lyon. Il a été développé par Nomadic Solutions, une PME spécialisée dans les objets connectés, ainsi qu’à la start-up e-Novact, qui apporte des solutions dans le digital et l’intelligence artificielle. Concrètement, l’idée est de déployer un kit de sécurité lors d’un dépannage. Des étiquettes radio sont d’abord apposées sur les cônes de sécurité qui sont installés en amont de la zone d’évitement. Ces étiquettes ont une portée de 1,5 km, voire 2 km en zone découverte. Elles sont par ailleurs équipées d’un accéléromètre qui va envoyer un signal si le cône est percuté par un véhicule. Dans ce cas, un signal est transmis instantanément à une valise, qui va actionner un gyrophare et une sirène, installés sur un trépied. En option, il est possible d’ajouter une alerte supplémentaire. Le dépanneur peut être prévenu sur son smartphone, ou directement sur un vêtement connecté, qui se mettrait à vibrer. Par exemple une parka qui a été présentée elle aussi au salon du dépannage, et qui a été développée par la société Kiplay, spécialisée dans les vêtements de sécurité. Ce type de communication permettrait alors aux personnels sur les lieux d’intervention d’être prévenus à temps et d’esquiver le danger.

Alors Laurent, pourquoi avoir développé un tel système de protection ?

Comme vous le savez, les patrouilleurs et les dépanneurs risquent leur vie quand ils interviennent en bord de route. Et parfois, ils se font tuer, du fait de l’imprudence ou de l’inattention  des conducteurs. Le système de cône connecté a en tout cas plu à un jury de professionnels, qui a décerné un Trophée « Coup de cœur ». Et il faut savoir que le système sera encore plus efficace à l’avenir. Les cônes de sécurité pourront demain communiquer par Wi-Fi, directement avec les véhicules connectés et l’infrastructure. Dans ce cas, les conducteurs seraient prévenus de la présence d’un véhicule en panne, avant même d’arriver sur la zone.