Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Navette Navya à Nantes
Navette Navya à Nantes

Une navette autonome en test à Nantes

Diffusion du lundi 25 juin 2018 Durée : 2min

On évoque aujourd’hui des tests de navette autonome ouverts au public. Ils ont lieu ce moment à Nantes, Laurent… 

Depuis le 1er juin, une navette autonome de Navya circule à Nantes. C’est une expérimentation qui va permettre aux habitants de découvrir un nouveau mode de mobilité, électrique et automatisée. Le projet est soutenu par la métropole de Nantes, qui la fait rouler en complément du bus et du tramway. Pour le moment, la navette assure une liaison temporaire. C’est un parcours de 650 m aménagé en bord de Loire, à partir de la gare maritime. Si vous avez l’opportunité d’aller à Nantes, essayez de faire le test. Vous verrez d’abord que la navette a été joliment décorée, façon street art. La balade ne dure que quelques minutes. C’est un peu frustrant, car le véhicule se déplace très lentement et ne se mêle pas au trafic urbain. La navette franchit une barrière, prend un virage et emprunte par la suite un couloir de bus protégé. Elle doit cependant partager la voirie avec des piétons et des cyclistes. Cela reste malgré toute une expérience à faire au moins une fois dans sa vie. Pas de stress, car il y a une hôtesse qui se trouve à bord et peut prendre le contrôle du véhicule en cas de problème. Le test dure jusqu’au 30 juin sur ce même parcours. Il se poursuivra ensuite dans d’autres quartiers de la ville.  

Et ce test permet au passage de tester aussi la route solaire et communicante, Laurent...

C’est exact. Le projet a été monté par un consortium, formé par EDF, le pôle de compétitivité ID4Car, ainsi que les entreprises Charier et Lacroix city. L’idée est donc de tester à la fois un véhicule autonome, une communication avec l’infrastructure et le véhicule, mais aussi un procédé innovant de cellules photovoltaïques sur la route pour produire de l’énergie. Il n’y aura que de toutes petites portions de routes solaires, mais ce sera l’occasion de valider ce concept. Et comme la navette autonome est électrique, l’objectif est de réduire un maximum l’empreinte carbone de ce type de moyen de transport.