Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

DS7 Crossback
DS7 Crossback

Début de production de la DS7

Diffusion du lundi 30 octobre 2017 Durée : 1min

On va parler de la DS7, le nouveau haut de gamme français dont la production a débuté. C’est un modèle important pour le groupe PSA…

Les commandes sont ouvertes depuis quelques semaines et les livraisons sont prévues à partir de janvier prochain pour les versions Diesel, et en mars pour l’essence. En vérité, la production a débuté à l’usine de Mulhouse. Il ne s’agit encore que de modèles de présérie, fabriqués à raison de 20 unités par jour. La ligne de production est encore en rôdage et les tests se poursuivent sur route. La directrice de l’usine de Mulhouse fait d’ailleurs partie des essayeurs, tout comme le directeur de l’ingénierie et de la qualité du groupe PSA. D’après les retours qu’ils m’ont fait tous les deux, le système d’assistance automatique dans les bouchons est vraiment très efficace, de même que la vision de nuit. Des DS7, il y en a plusieurs sur le parking de l’usine. J’en ai vu aussi qui sortaient de la ligne de production. Ce SUV haut de gamme fera son petit effet, notamment avec la rotation de ses phares à LED au démarrage. J’aime bien pour ma part sa teinte orangée, en finition Opéra. D’ores et déjà, il semble que la marque DS ait réussi à convaincre un certain nombre de clients du segment Premium. 70 % des bons de commande proviennent de clients qui roulaient avant dans un véhicule d’une autre marque.

Et vous l’avez senti sur place, Laurent, il y a vraiment la volonté de proposer un produit avec la meilleure qualité possible.

Oui, les opérateurs sont sensibilisés au fait qu’un client qui investit 60 000 euros dans une voiture haut de gamme est plus exigeant que les autres. On peut lire sur un panneau dans l’usine qu’un client mécontent de sa voiture va en parler à 12 personnes, alors qu’un client content va en parler à 3 personnes. En tout cas, chez DS on soigne les détails. En plus des soudures, de la colle a été ajoutée pour rigidifier la caisse. Une recette utilisée notamment par les constructeurs allemands, et qui sont clairement les concurrents visés par la DS7 Crossback.