Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

.
.

La fin des primes pour l’électrique aux USA ?

Diffusion du jeudi 9 novembre 2017 Durée : 2min

On va revenir, encore, sur la voiture électrique, car aux Etats-Unis, les républicains proposent de mettre fin aux aides d’achat. Une décision qui pourrait stopper la croissance du marché.

Une prime de 7500 dollars a été mise en place sous Barack Obama en 2010. Prime qui peut être augmentée de 500 ou de 2500 dollars en fonction des Etats. Elle devait de toute façon prendre fin un jour, car elle avait été instituée pour les 200 000 premiers modèles pour chaque constructeur. Un seuil que personne n’a encore atteint à ce jour. Mais, elle risque de s’arrêter plus tôt que prévu, car les Républicains veulent supprimer ce qui s’appelle là-bas les « tax credits ». Ce n’est pas très surprenant de la part de Donald Trump, qui est un climato-sceptique et qui cherche méthodiquement à détruire ce qu’a fait son prédécesseur. Pour le moment, rien n’est encore fait et les acteurs de l’électrique jouent de leurs relais politique pour maintenir la prime. L’enjeu concerne la santé publique, mais aussi l’emploi. Le fait est que, si le texte passe, c’est une mauvaise nouvelle pour les constructeurs, au moment où ils investissent lourdement dans ce domaine. Et c’est une tuile pour Tesla, qui a certes la chance de plaire aujourd’hui à des clients fortunés qui n’ont pas besoin de ce bonus, mais qui compte beaucoup sur son modèle d’entrée de gamme pour devenir enfin profitable. Selon le guide d’achat Edmunds, la suppression des aides à l’achat va détruire le marché américain du véhicule électrique.

La fin des aides pour l’électrique, est-ce que c’est déjà arrivé ?

Oui, au Danemark, qui a tout arrêté fin 2015. Sans surprise, les ventes ont baissé du jour au lendemain avec l’arrêt des primes. Elles ont plongé de 60 %. Du coup, le pays a remis en place des avantages, mais dans une limite de 5000 véhicules et avec un arrêt prévu fin 2018. Cela montre bien que le marché de l’électrique est fragile et que rien n’est acquis, sans un soutien financier. Rappelons qu’en France, le bonus est de 6000 euros pour l’achat d’une voiture électrique neuve.