Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Robutt, le robot qui se prend pour nos fesses
Robutt, le robot qui se prend pour nos fesses

Le robot qui teste l'assise des sièges des véhicules Ford

Diffusion du vendredi 10 novembre 2017 Durée : 1min

Laurent Meillaud vous n’avez vraiment peur de rien, car vous avez prévu de nous parler d’une histoire de fesses. Non non, vous ne rêvez pas. Laurent va évoquer plus exactement votre fessier.

Et ce n’est pas du tout une blague. Ford a conçu un robot qui s’appelle Robutt. Ceux qui parlent l’américain apprécieront ce jeu de mots. Disons pour rester poli que cet automate a été conçu pour tester l'assise des véhicules. Et pour cela, il a bien fallu recréer une cartographie du fessier humain. Dans un premier temps, Ford a fait asseoir des hommes et des femmes sur un tissu recouvrant les sièges et couvert de capteurs. Il a pu établir ainsi un schéma d’assise. Ces données ont ensuite été appliquées pour créer le siège idéal. Et c’est là que Robutt entre en scène. Son rôle est de tester la résistance de ces sièges si douillets pour vos fesses. Il paraît qu’on arrive à simuler exactement le comportement d’un humain. Actionné par un bras robotisé, et prenant la forme d’un tronc qui se termine par un fessier, calqué sur les mensurations d’un homme moyen, il va s’asseoir et se lever. Un geste qui sera répété 25 000 fois, afin de simuler 10 ans de conduite en seulement trois semaines. C’est à ma connaissance une première chez un constructeur automobile, et ce procédé est appliqué pour tous les véhicules de Ford en Europe.

Et le plus surprenant, c’est que le robot-cul… Si j’ai bien tout compris, ça existe déjà dans d’autres secteurs ?

Absolument, c’est le cas par exemple chez Samsung et chez LG. Ils se servent de ce type de robots pour savoir comment vont se comporter leurs smartphones quand le client va s’asseoir dessus. Quitte à se casser le tronc, voilà le genre de boulot qu’il vaut mieux réserver à des robots.