Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Opel Plan PACE
Opel Plan PACE

Le plan de redressement d’Opel

Diffusion du mercredi 15 novembre 2017 Durée : 2min

On va parler d’Opel, une marque allemande qui a été reprise par le groupe PSA. Le constructeur français veut en faire une marque profitable, en y appliquant notamment ses technologies.

C’est en présence de Carlos Tavares, le PDG de PSA, que le patron d’Opel, Michael Lohscheller, a présenté au siège de la marque, en Allemagne, le plan stratégique. Celui-ci vise à restaurer la compétitivité de la marque allemande, avec un retour dès 2020 à la rentabilité. L’objectif est de faire plus de voitures et pour moins chères. Mais aussi des véhicules qui émettent moins de CO2. Et pour cela, Opel va pouvoir s’appuyer sur les technologies du groupe PSA. D’ici à 2024, toute la gamme de la marque allemande aura migré sur les plateformes du constructeur français. En conséquence, tous les modèles seront électrifiés avec un moteur 100 % électrique ou hybride rechargeable, en complément de moteurs thermiques plus efficients. Ce rapprochement sera visible dès 2020, avec 4 lignes de produits électrifiées, dont le Grandland X hybride rechargeable ainsi que la nouvelle génération de Corsa en version électrique, deux modèles qui reprendront les composants de leurs cousins chez PSA, à savoir le Peugeot 3008 et la Peugeot 208. Opel apporte quand même certaines compétences. Son centre de recherche de Rüsselsheim, bénéficie en effet d’une expertise dans la pile à combustible. Les ingénieurs allemands pourront aussi apporter leur savoir-faire dans le domaine des aides à la conduite.

Quels sont les autres volets de ce plan de redressement ?

D’abord, beaucoup d’économies, tout en maintenant les sites de production de la marque. Opel se déploiera également sur plus de 20 nouveaux marchés d’ici à 2022. Tout comme PSA, la marque allemande va intensifier sa présence à l’international. D’autre part, elle va renforcer son offre dans le très profitable segment des véhicules utilitaires légers. L’objectif est d’augmenter les ventes de 25% entre 2017 et 2020.