Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Une Tesla qui fait un bruit de chèvre
Une Tesla qui fait un bruit de chèvre

Les automobiles électriques vont devoir émettre d’étranges bruits aux Etats-Unis

Diffusion du dimanche 3 novembre 2019 Durée : 3min

Des bruits étranges pour prévenir les piétons, des robots-taxis en vue chez Volkswagen et du nouveau en matière de sécurité routière.

Les radars deviennent intelligents, et c’est plutôt une bonne nouvelle…

Car l’objectif est d’éviter les erreurs. Chaque année, plusieurs milliers d'usagers reçoivent un avis de contravention, notamment pour usurpation de la plaque d'immatriculation. La solution est donc d’utiliser l’intelligence artificielle. D'ici 2020, elle permettra de comparer immédiatement le modèle d'un véhicule et sa plaque d’immatriculation. L’intérêt c’est d’éviter ainsi d’envoyer des PV à des automobilistes qui n’ont commis aucune infraction. L'ordinateur pourra donc reconnaître précisément la marque et le modèle du véhicule flashé ainsi que sa plaque d'immatriculation, qu'il pourra ensuite comparer à la base de données. Ainsi, une plaque correspondant à un modèle différent de celui enregistré déclenchera une enquête, évitant ainsi l’envoi automatique d’une amende.  

L'industrie automobile présente un plan mondial pour la sécurité routière

L'OICA, qui fédère l'industrie automobile mondiale, a présenté à l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la sécurité routière, Jean Todt, son plan pour faire progresser la sécurité des véhicules dans le monde. Ca s’est passé à Paris en début de semaine. C'est une nécessité quand on sait que la route fait 1,3 million de morts chaque année et 50 millions de blessés, dont 90 % dans les pays émergents). Les constructeurs sont tombés d'accord sur un certain nombre d'exigences de sécurité minimales à promouvoir auprès des autorités de chaque pays. La liste comprend notamment l'ABS, le contrôle électronique de trajectoire, un meilleur ancrage des ceintures de sécurité, un vitrage de sécurité, le dégivrage du pare-brise, ou encore des pneus certifiés. Toutefois, la technologie ne réglera pas tout et les Etats devront agir également sur l’infrastructure et la formation des conducteurs.

Volkswagen accélère dans la voiture autonome. 

La marque vient d'annoncer le lancement d'une filiale dédiée, qui a pour nom VWAT. Elle va travailler notamment sur le développement de robots-taxis dans un premier temps. Cette filiale va travailler avec une start-up américaine, Argo.AI qui appartient à Ford et qui développe des logiciels. Il faut savoir que Volkswagen et Ford ont décidé de travailler ensemble dans la voiture autonome. L’objectif est d’élaborer un système de conduite autonome pouvant être utilisé, à l’avenir, sous forme de module standard par toutes les marques du Groupe. L’horizon visé est 2025.

Et puis ce n’est pas une blague. Les Tesla feront bientôt de drôles de bruits… 

Aux Etats-Unis, d’ici septembre 2020, les voitures électriques devront émettre un son électronique afin de prévenir les passants de leur passage. Pour accompagner cette évolution, le patron de Tesla propose de personnaliser tous les sons de la voiture, y compris le klaxon. Il suggère donc d’utiliser des bruits de coussin péteur, de bêlement de chèvre ou encore de noix de coco. Il s’agit là d’une référence au film Monthy Python Sacré Graal, où on voit l’écuyer du roi Arthur simuler le bruit des sabots d’un cheval imaginaire avec ces noix justement. Les internautes proposent du coup plein de sons, qui pourraient être proposés en téléchargement à partir des modèles de la marque. Les Etats-Unis sont plus flexibles que l’Europe à ce sujet. A noter que la Model 3 propose déjà de déclencher des bruits de pet à bord pour faire rire les passagers, à partir du tableau de bord. Cela ne sert à rien mais les fans trouvent cela génial.