Émissions Toutes les émissions

Le mag auto

Le samedi à 7h17

3min

Une PME française qui fait parler d’elle dans l’hydrogène. L’entretien facilité par la voiture connectée....

Par et le dimanche 5 mars 2017
Podcasts : iTunes RSS
Le mag de l'Auto Laurent Meillaud
Le mag de l'Auto Laurent Meillaud © Radio France - Laurent Meillaud

Laurent Meillaud, on va parler d’abord de l’hydrogène… Une technologie qui peut être combinée avec le véhicule électrique.

Hé oui. Même s’il existe de très rares véhicules à hydrogène sur le marché, dans d’autres pays que la France, l’une des solutions est de combiner la batterie du véhicule électrique avec une pile à combustible pour prolonger son autonomie. C’est ce que fait SymbioF Cell, une PME française soutenue par Michelin et le fournisseur d’énergie ENGIE.

Sa solution existe déjà.

Et même depuis plusieurs années. Sa technologie équipe par exemple le Kangoo ZE de Renault, qui voit ainsi son autonomie doubler. Plusieurs dizaines de ces véhicules circulent en France et dans d’autres pays. On peut même le louer à Paris, dans le cadre d’un service type Autolib pour les utilitaires électriques. Ces derniers jours, SymbioF Cell a présenté au Japon la même solution pour Nissan. Sur l’utilitaire eNV200, le rayon d’action passe même à 500 km. Le produit sera proposé dès l’année prochaine.

Laurent, on comprend bien l’intérêt… Mais, comment faire ensuite le plein d’hydrogène ?

C’est vrai qu’on compte pour le moment peu de stations en France et en Europe. Mais, il faut bien voir que la solution concerne ce qu’on appelle des flottes captives, pour les entreprises et les collectivités. Et ces entités peuvent s’équiper d’une petite station d’hydrogène. Le plein du réservoir ne dure que 3 mn.

Dernière question : ce n’est pas dangereux l’hydrogène ?

C’est une idée reçue très tenace. Les constructeurs ont parcouru plusieurs millions de km sans problème. Et pour votre information, les pompiers de Saint Lo dans la Manche ont justement fait l’acquisition d’un véhicule de ce type.