Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Laurant Meillaud - Le mag de l'auto
Laurant Meillaud - Le mag de l'auto

Le feuilleton Carlos Ghosn au Japon, l’impact des 80 km/h et les gilets jaunes.

Diffusion du samedi 22 décembre 2018 Durée : 3min

Juste avant les fêtes, il est temps de récapituler ce qui est acquis pour les automobilistes. Il n’y aura donc pas de nouvelles taxes sur le super et le gazole en 2019. Malgré les cafouillages, il y aura aussi un relèvement du barème kilométrique et le doublement de la prime à la conversion pour les gros rouleurs. Ces mesures sont confirmées. Et l’autre bonne nouvelle, c’est que VINCI renonce à faire payer les automobilistes qui avaient bénéficié de passages gratuits sur l’autoroute, grâce aux gilets jaunes. Pendant un temps, le concessionnaire avait envisagé d’envoyer une amende aux automobilistes, à partir des numéros de plaques relevées par les caméras des péages. Mais, il y a eu une telle levée de boucliers que VINCI a dû renoncer. Parmi les autres décisions, qui découlent du mouvement des gilets jaunes, il y a le report de 6 mois de l’entrée du nouveau contrôle technique, plus sévère pour les voitures Diesel. Et puis, plus inattendu, le gouvernement a décidé de reporter d’un an le malus et la taxe sur les véhicules de société qui devaient s’appliquer en 2019 aux gros pick-ups. Ces derniers restent donc moins taxés que les 4x4.

Et voilà que l’on reparle des 80 km/h…..

Vous le savez, c’est une mesure qui ne passe pas dans l’opinion et qui est d’ailleurs critiquée par les gilets jaunes. Hé bien, figurez-vous que l’association 40 millions d’automobilistes a mis en place un comité indépendant d’évaluation de cette mesure. Cette commission propose d’étudier notamment l'évolution de l'accidentalité et de la mortalité, au cours des deux années que durera l'expérimentation…. Mais aussi d'autres questions, telles que les répercussions économiques et sociales sur les territoires et les populations concernés. Précisons qu’à ce jour, le comité n’a pas pu accéder aux bases de données de l’accidentalité routière, malgré une demande formulée au ministre de l’intérieur, Christophe Castaner. Cela ne l’a pas empêché de faire quelques calculs. Le comité en question estime que le 80 km/h ne permettra pas de sauver 400 vies par an, comme cela avait été annoncé pour justifier la mesure. Par contre, l’abaissement de 10 km/h de la vitesse sur le réseau secondaire fera perdre par an l’équivalent de 200 000 années passées en voiture, que ce soit pour le travail ou les loisirs. Soit, un coût économique de 3,8 milliards d’euros.

Carlos Ghosn pourrait passer les fêtes en prison…

Le patron de Renault devait être libéré sous caution, car le tribunal de Tokyo avait décidé de rejeter la demande de prolongation de garde à vue émanant du parquet. Mais, le parquet a fait appel. Et il a obtenu une nouvelle garde à vue pour abus de confiance. Cette fois, Ghosn est accusé d’avoir imputé des pertes sur des investissements personnels dans les comptes du constructeur japonais. L’addition se monterait à 14 milliards d’euros. D’autre part, des versements auraient été faits d’une filiale de Nissan à son bénéfice. Le feuilleton est loin d’être fini.

Et puis un autre patron vient aussi d’être déchu…  

Il s’agit en effet du PDG de Navya. C’est un fabricant français de navettes autonomes, basé à Lyon. Le conseil de surveillance l’a débarqué cette semaine, alors que c’était le co-fondateur. Christophe Sapet est sanctionné pour avoir averti que les objectifs pour 2018 ne seraient pas tenus, en raison de report de projets, ainsi qu’à des retards dans les autorisations aux Etats-Unis. A quelques semaines du CES de Las Vegas, voilà une info qui ne passe pas inaperçue.