Replay du samedi 3 avril 2021

Le poisson d'avril des la marque Volkswagen a fait le buzz !

- Mis à jour le

La réforme des fourrières, un Duster dans l'espace et quelques poissons d'avril au programme du Mag Auto...

Le poisson d'avril de Volkswagen
Le poisson d'avril de Volkswagen

Le poisson d'avril de Volkswagen a fait le buzz aux Etats-Unis. La marque a fait croire qu’elle changeait de nom, devenant VOLTSwagen. Les volts traduisent le virage vers le 100 % électrique. Et précisément, ce nom a été annoncé au moment du lancement d’un modèle zéro émission, l’ID4, dans ce pays. Ce n’était rien d’autre qu’un coup marketing. Mais le problème, c’est que le constructeur a fait croire aux médias que c’était très sérieux. Un porte-parole américain de la firme a ainsi confirmé le nom auprès de l’agence France presse, qui a relayé l’information, ce qui a entraîné une reprise de la part de nombreux médias. Résultat : un coup de com’ planétaire. Volkswagen avait été jusqu’à modifier son compte Twitter pour que cela fasse plus vrai. Cela n’a pas fait rire du tout l’AFP, qui n’a pas apprécié d’être utilisée pour diffuser de fausses informations. Et des médias ont également critiqué ce canular, destiné à attirer l’attention. Le constructeur allemand a pour ambition de détrôner tesla dans l’électrique.

Dacia à l’assaut de l’espace

La marque low cost de Renault a annoncé le lancement du premier programme spatial abordable au monde. Elle l’a baptisé Dustar, un nom qui fait référence à l’un de ses modèles-phare. Dans une vidéo sur youtube, on voit le lancement d’un Duster dans la stratosphère sur la musique de 2001 odyssée de l’espace. Cette initiative, qualifiée d’innovante et hors du commun, est une transposition de ce que le constructeur offre sur terre depuis 2004. A savoir : des véhicules abordables et fiables. Au sol, ceux qui ne cherchent pas à voyager dans l’espace peuvent contempler les étoiles depuis l’un des modèles de la gamme Dacia, comme la toute nouvelle Sandero, la citadine électrique Spring ou encore l’emblématique Duster, conclut la marque.

Retour sur terre, avec la réforme des fourrières

Elle s’applique depuis le 1er avril et ce n’est pas une blague. La réforme avait été déployée depuis le mois de novembre dernier dans une poignée de départements, dont l’Indre et Loire d’ailleurs, mais elle se généralise à tout le territoire. La réforme vise à simplifier les démarches d'entrée, de sortie et de gestion des véhicules. Sans avoir à passer par un commissariat, on peut faire une demande d’autorisation de sortie en ligne. Parmi les changements, on peut mentionner un état des lieux plus détaillé des véhicules à l’entrée et la fin des expertises systématiques. A noter qu’au bout de 10 jours, le véhicule sera considéré comme abandonné si la valeur marchande de celui-ci est « jugée insuffisante ». Son propriétaire pourra toujours le récupérer au-delà de ce délai, si la voiture n’a pas été vendue par les domaines, mais il devra régler des frais de mise en vente.

Et puis encore une manifestation annulée à cause du Covid

Ce week-end devait avoir lieu la Fun Cup, sur le Circuit Bugatti au Mans. C’était prévu ce samedi et ce dimanche. Mais, en raison des dernières annonces gouvernementales et du contexte sanitaire actuel, cette épreuve ne pourra pas se dérouler. L'Automobile Club de l'Ouest est obligé de revoir son calendrier. L’organisateur espère pouvoir proposer les 24 Heures Motos, qui programmées les 17 et 18 avril prochains. On rappelle que les 24 h du Mans Auto ont déjà été décalées de juin à août.