Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Ford Mustang Mach-E
Ford Mustang Mach-E - Ford

Los Angeles, un Salon Automobile riche en nouveautés

Diffusion du samedi 23 novembre 2019 Durée : 4min

Une Mustang électrique, un SUV chez Aston Martin, et un break électrique chez Volkswagen

C’est un événement. C'est la première fois que ce nom emblématique de l’automobile se décline en une version électrique. 100 pur-sang électrique, si vous me permettez le jeu de mots. Le nom est un peu bizarre : Mustang Mach-e. Et le choix de la marque a été de proposer un SUV et non un coupé. Les fans crieront peut-être au sacrilège, mais le résultat est plutôt sympa. On retrouve quand même un long capot, des ailes arrière relevées, ainsi que des phares acérés et des triples feux arrière. L’esprit est préservé pour le design. Et il en est de même pour les performances. Ford a en effet prévu une version de base à 258 ch. En 4 roues motrices, on passe à 337 ch. Et il y aura même plus tard une version GT dont la puissance culminera à 465 ch. Le plus fort, c’est que même si c’est un SUV électrique, il y a à l’intérieur un son électronique qui imite celui d’un moteur V8. Ah nostalgie, quand tu nous tiens. Du côté de l’autonomie, la Mustang propose deux types de batterie. Une version standard donnée pour 420 km. Et une plus grosse qui pousse le rayon d’action à 600 km. L’auto pourra se recharger sur les bornes ultra rapides du réseau Ionity, dont Ford est l’un des actionnaires. Clairement, la Mustang Mach e va venir concurrencer les Tesla. Il y a d’ailleurs une énorme tablette en guise d’écran central. La sortie est prévue fin 2020 et le premier prix est à 48 990 euros. On peut déjà la réserver sur Internet.

Les SUV arrivent dans toutes les marques, même chez Aston Martin…

Porsche, Maserati, Jaguar, et Lamborghini sont passés par là. Même Ferrari devrait céder à cette mode. Alors, pourquoi pas Aston ? La marque britannique vient de dévoiler le DBX. Un SUV plutôt racé et qui en a sous le pied, car il peut atteindre 290 km/h. Il faut dire qu’il embarque sous le capot un V8 4L biturbo développant 550 ch. Un moteur qui a bénéficié de l’appui technique d’AMG, le département sport de Mercedes. Si le DBX est sportif, il n’oublie pas pour autant le confort et même l’aspect pratique avec un coffre de 612 litres. Ce modèle familial devrait sortir à l’été 2020 pour un prix de 200 000 euros. 

Volkswagen persiste et signe dans la voiture électrique….

La marque a présenté à LA un concept, l’ID Space Vizzion. C’est une sorte de break surélevé, aux lignes très aérodynamiques, et avec un espace intérieur comparable à celui d’un SUV. Le point fort, c’est sa batterie qui propose près de 600 km d’autonomie. Mais il y a aussi un poste de conduite très high tech. Les infos s’affichent directement sur le pare-brise et en réalité augmentée. Et puis ça plaira aux écolos, Volkswagen a fait développer un cuir artificiel contenant une quantité de matière résiduelle provient de la production de jus de pomme. Et ça s’appelle l’Apple Skin. L’ID Space Vizzion n’est pas seulement un concept. La marque allemande prévoit de sortir une version de série en 2021.

Et pour terminer les autres nouveautés de ce salon de Los Angeles…

Audi est venu avec deux nouveautés : l'e-tron Sportback, qui est une version "coupé cinq-portes" de son SUV électrique et le RS Q8, un SUV propulsé par un V8 de 600 ch. Pour sa part, BMW est présent avec la M8 Gran Coupé, une sportive élégante avec un V8 d e625 ch. Alfa Roméo profite du salon pour dévoiler les versions restylées de la Gilulia et du Stelvio, qui changent surtout à l’intérieur. La surprise vient de Toyota, avec une version hybride rechargeable du RAv4. Son autonomie en mode électrique est de 60 km.