Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Alpine Eyewear
Alpine Eyewear - Alpine

Un record en matière de bouchons !

Diffusion du samedi 14 décembre 2019 Durée : 3min

Les conséquences des mouvements sociaux, avec plusieurs records à la clé.

On a enregistré lundi matin 631 km d’embouteillages en Ile-de-France. Du jamais vu. Le dernier record en octobre dernier était de 628 km. Le record absolu d'embouteillages remonte toutefois à l'épisode neigeux du 6 février 2018, avec 739 km de bouchons. Le fait est que c’est très difficile en ce moment et pour avoir roulé cette semaine dans la capitale, je peux en témoigner. D’autres records sont battus en matière de covoiturage. Chez BlaBlaCar, on a franchi à plusieurs reprises la barre des 100 000 réservations. Et la demande est forte aussi bien pour des longues distances que pour le nouveau service de trajets BlaBlaLines de trajets domicile-travail. En cumulant ses offres de covoiturage et de bus, le groupe français, qui profite du mouvement social en cours, entend franchir une barre symbolique. Lors des vacances scolaires de Noël, il devrait transporter l'équivalent de 5. 000 rames de TGV.

En revanche, l’autopartage a un impact marginal en France.

C’est ce que ce révèle une étude du bureau de recherche 6-t. Certes, la demande est forte en ce moment, avec une hausse de 50 % des réservations. Et sur le papier, le service est plutôt vertueux. Une voiture en autopartage remplace 5 à 8 voitures personnelles et libère 1,5 à 3 places de stationnement en voirie. Mais l’usage reste très limité. L’étude estime entre 12 500 à 20 000 la réduction du nombre de voitures engendrée par l'autopartage, sur un parc total de 32 millions. Quant au nombre de kilomètres parcourus en voiture, il est réduit de "moins de 100 millions" sur un total de 674 milliards. D’autre part, la clientèle est très spécifique. Les trois quarts sont des habitants des centre-villes et seuls 4 % se trouvent en zone rurale.

Les temps sont durs pour Alpine…

Alors que la marque du groupe Renault a démarré en fanfare, avec 8 000 voitures écoulées en deux ans, elle a annoncé que les ventes baisseront de 50 % en 2020. Elle prévoit 2.300 unités de sa berlinette A110 environ l'an prochain, contre 4.000 escomptées cette année. Le climat anti-voiture en France et la très forte augmentation des malus au 1er janvier prochain ne sont guère favorables à des modèles uniquement voués au plaisir de conduire. Et du coup, la production va être réduite. Il n’y aura pas de licenciements, mais moins d’intérimaires dans l’usine. Pour tenter de redresser la situation, Patrick Marinoff, l’ancien responsable des ventes de Mercedes-AMG, a été nommé le 2 septembre dernier au poste de directeur général d’Alpine.

Et puis, Alpine se lance aussi dans les lunettes…

Les produits dérivés sont très tendance chez les marques de voitures de sport. Et la filiale de Renault se lance à son tour. Elle propose une série limitée de lunettes qui reprend les codes de sa voiture : « légèreté, sportivité et confort d’usage au quotidien ». Selon Alpine, la paire « bénéficie d’un look intemporel avec une touche de sportivité ». Sur un site dédié, on peut choisir le modèle – homme ou femme – la couleur – noir, bleu Alpine ou alu- et le type de verres – vue et ou solaire. La paire coûte 279 euros et sera distribuée en exclusivité chez Atoll à partir de janvier. 

Mots-clés :