Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Valéo électrique
Valéo électrique - Laurent Meillaud

Valéo est leader de l’électrification et de l'assistance à la conduite

Diffusion du dimanche 15 décembre 2019 Durée : 4min

Les tarifs de la Peugeot 2008 sont connus, un équipementier français qui joue les premiers rôles dans l’électrique et l’assistance à la conduite… et Hyundai qui veut devenir l’un des leaders mondiaux de l’automobile.

Quand la marque est apparue il y a un peu plus de 25 ans en France, elle faisait sourire. Mais, en quart de siècle, elle a fait des progrès fulgurants et figure dans le top 5 mondial. Et elle innove. C’est la seule à proposer toutes les technologies d’électrification en série, de la micro-hybridation jusqu’à l’hydrogène. Hyundai, donc, a décidé d’investir 46 milliards d’euros d’ici 2025. L’ambition est de devenir le troisième constructeur mondial de voitures électriques, en proposant à la fois de la batterie et la pile à combustible. Par ailleurs, cet investissement  va servir aussi à préparer l’arrivée de la voiture autonome. La marque prévoit en effet de proposer des systèmes d'automatisation de niveaux 2 et 3 sur tous ses modèles d'ici 2025. Lesquels seront également en mesure de se garer tout seul. Hyundai prévoit de mettre en place une plateforme de véhicule autonome qui entrera en service en 2022, avec un déploiement massif en 2024.

L’un des champions du monde de l’assistance à la conduite est français. Et il s’appelle Valeo.

Dans une voiture, les pièces ne sont pas toutes fabriquées par les constructeurs, loin de là. Plus des trois quarts viennent de sous-traitants. L’un des plus importants est donc Valeo, un groupe français. Figurez-vous que c’est le premier à avoir proposé sur le marché un système permettant de se garer en laissant le volant tourner tout seul. Cela remonte déjà à 2005 et il a été inauguré par Volkswagen à l’époque. Valeo a produit ce dispositif à des millions d’exemplaires. Et aujourd’hui, il propose des caméras et des capteurs permettant aux voitures de se repérer et de détecter les dangers. Sa technologie équipe 1 voiture sur 4 dans le monde. Et en ce qui concerne la voiture autonome, qui passera d’abord par des robots-taxis, l’équipementier français a été retenu par Google pour son van sans conducteur qui roule actuellement dans l’Arizona. Le groupe fournit une plateforme qui se fixe sur le toit et dont la particularité est d’assurer le bon fonctionnement des capteurs, en les nettoyant et les protégeant de la pluie, et même des moustiques.

Et ce même Valeo est aussi l’un des leaders mondiaux de l’électrification.

Cette information a été révélée lors d’une journée dédiée aux investisseurs, cette semaine à Paris. 1 voiture sur 3 dans le monde intègre sa technologie. Le groupe a une longue expérience, puisqu’il a été l’un des premiers à lancer le stop and start, ce système qui coupe le moteur quand le véhicule est à l’arrêt pour économiser du carburant. Valeo a anticipé l’arrivée du 48 v, une forme d’hybridation légère qui se développe actuellement chez les constructeurs. En particulier les allemands. L’équipementier travaille aussi dans le domaine de la haute tension, avec des composants élaborés avec l’aide de Siemens. Il table sur une montée en puissance de l’électrification, sachant que 300 modèles 100 % électrique sont attendus sur le marché en 2025, contre 50 aujourd’hui dans le monde. En parallèle, Valeo planche aussi sur la voiture électrique à bas coût, à une tension de 48 v. La technologie va aussi se retrouver sur des scooters et des vélos électriques.

On termine avec la Peugeot 2008 qui arrive en janvier dans les concessions. 

Et ce SUV se déclinera notamment dans une version électrique, donnée pour 320 km d’autonomie et qui sera proposée en location à 340 euros par mois. Après un premier loyer de 7 432 euros… La e-2008 sera en concurrence avec la DS3 Crossback e-tense au sein du groupe PSA. L’électrique devrait représenter 10 % des ventes, contre 15 % pour la 208. Le SUV de Peugeot affiche un tarif d’entrée de gamme à 21 500 euros, avec le 3 cylindres essence de 100 ch