Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

Mercedes AVTR
Mercedes AVTR - Mercedes-Benz

Le CES de Las Vegas est presque devenu un nouveau salon de l'automobile.

Diffusion du samedi 11 janvier 2020 Durée : 3min

Un salon de la technologie où on parle de plus d’automobile, avec des véhicules autonomes et connectés.

Vegas c’est devenu le rendez-vous de référence pour parler de la high-tech dans l’auto. Et ce sont des constructeurs comme Audi, le groupe Fiat-Chrysler, Hyundai, Ford et Mercedes, entre autres qui font le déplacement. Plus quelques marques chinoises et beaucoup d’équipementiers. C’est presque un salon bis de l’automobile. Raison pour laquelle le salon de Detroit n’a plus lieu en janvier mais désormais en juin sur la cote Est. Pour être franc, il y a des choses qu’on ne verra sans doute jamais. Je pense notamment aux taxis volants qui ont été présentés, dont celui qu’a présenté Hyundai, et qui sera exploité par Uber. Et dans un autre genre, il y avait cette année un superbe concept chez Mercedes, dérivé du film Avatar. La voiture a été conçue comme un organisme vivant, capable d’interagir avec son environnement. Elle était dotée par exemple d’écailles lumineuses, s’ouvrant et se refermant des situations.

La voiture autonome était visible à Las Vegas….

Il ne s’agit pas de celle de monsieur tout le monde, mais plutôt de robots-taxis ou de navettes. Toyota a par exemple présenté sa e-palette, une navette qui sera mise en service aux jeux olympiques de Tokyo, cet été. Elle servira à transporter les athlètes. La navette sera aussi testée dans une ville intelligente que le même Toyota va construite au Japon, au pied du mont Fuji. Un embryon de ville qui verra le jour en 2021. Et puis l’innovation vient aussi de Valéo. L’équipementier français croit en l’avenir du véhicule autonome de livraison. Il a élaboré un petit véhicule qui se conduit tout seul pour distribuer des paquets. L’engin en question a été réalisé en partenariat avec Meituan, un acteur chinois du commerce électronique. 

Chez Renault, on fait le lien entre la maison connectée et la voiture.

La marque au losange a collaboré avec Otodo, une start-up française spécialisée dans la domotique. Au CES, les deux partenaires ont présenté une application accessible depuis le tableau de bord. L’idée est de pouvoir éteindre les lumières, baisser le chauffage et de fermer les volets quand on s’en va. Et de faire l’inverse quand on rentre du travail. La maison connectée, c’était vraiment le thème majeur cette année. Une maison que les géants de la Silicon Valley entend bien contrôler. Google a montré au salon qu’il pouvait piloter à la voix tout un tas d’objets, de la télévision jusqu’au robinet. La techno, c’est parfois un peu fou.

Et on reparle de Renault, qui était présent avec un utilitaire à hydrogène. 

Le constructeur français est venu présenter le Master Z.E Hydrogen. Une version électrique dotée en plus d’une pile à combustible pour doubler l’autonomie. La technologie est française, puisque cet équipement est conçu par Symbio, une filiale de Michelin et dont l’autre actionnaire est l’équipementier est Faurecia. C’est d’ailleurs sur son stand que ce véhicule était présenté. J’ai pu rouler avec cet utilitaire qui se conduit comme un véhicule électrique classique. La différence, c’est qu’on refait le plein en trois minutes de son réservoir d’hydrogène, alors qu’il faut plus de temps pour recharger les batteries. C’est une solution adaptée pour les flottes de professionnels.  La sortie est prévue dans le courant de l’année.