Le mag auto

Le samedi et le dimanche à 8h12

SUV
SUV

le mag de l'auto

Diffusion du dimanche 8 mars 2020 Durée : 3min

Au programme du mag auto : des capsules pour faire durer plus longtemps vos pneus, des bouteilles recyclées pour faire des sièges, le GPL poussé par Renault… Et on commence par l’essai d’un SUV électrique chinois…

Il s’agit de l’U5, le premier modèle que va lancer en Europe la marque Aiways, basée à Shanghai et qui n’existe que depuis trois ans. Ca s’écrit A I W A Y S. En principe, le modèle devait être lancé au salon de Genève. Mais, pour cause de coronavirus, la start-up a changé ses plans. Elle a organisé un essai de la voiture en Allemagne, à Stuttgart. Et c’est là que j’ai pu rouler avec ce modèle. Pour faire simple, disons que c’est un SUV de la taille d’un Peugeot 3008, avec beaucoup d’espace à bord pour tous les passagers. Et l’U5 est donc 100 % électrique. La batterie permet de parcourir plus de 400 km avec une seule charge. Et on trouve sous le capot un moteur de près de 200 ch. C’est largement suffisant car ce SUV n’est pas très lourd, avec un poids d’1 tonne 7. J’ai pu constater que l’auto était vraiment maniable et que les performances sont au rendez-vous. Au-delà du silence et du confort, on peut noter que la qualité est plus que correcte. Et Aiways joue la carte du digital avec un grand écran et des services connectés. Avec un prix annoncé de 40 000 euros, c’est une offre unique sur le marché européen. Rendez-vous au mois d’août pour voir les premiers exemplaires sur nos routes. La marque va privilégier la vente directe avec ses clients. On en reparlera en temps utile.

Le GPL fait son retour chez Renault.

Alors que la marque met l’accent sur l’électrification, avec des hybrides rechargeables et des modèles 100 % électriques, elle n’oublie pas pour autant le moteur thermique. Et c’est en l’occurrence un moteur bi-carburation, qui fonctionne à la fois à l’essence et au GPL que Renault va proposer sur la Clio et le nouveau Captur. Il développe 100 ch. Cette offre est une alternative pour contourner les interdictions de circuler. Le GPL donne droit à une exonération totale ou partielle de la carte grise en fonction des départements, il est éligible à la prime à la conversion, donne droit à la vignette Crit’Air 1. Et ce type d’énergie permet aussi le stationnement gratuit ou à tarif préférentiel dans les communes qui appliquent le Disque Vert.

Une première chez Audi. La marque utilise des bouteilles en plastique recyclées pour habiller ses sièges. 

C’est une solution que la marque a développée pour la nouvelle A3. Elle a en effet mis au point un revêtement de siège de haute qualité, tissé à partir de fibres polyester. Et pour habiller un siège, il faut l’équivalent de 45 bouteilles d’un litre et demi. Elles servent à élaborer 89 % de ce textile, le reste provenant d’autres matières. La nouvelle A3 absorbe pour sa construction une centaine de bouteilles au total et 62 de plus pour les tapis de sol. Et à long terme, la marque espère pouvoir utiliser des bouteilles recyclées pour les sièges de tous ses modèles.

Et on termine par le pneu du futur chez Goodyear…

Le fabricant américain a développé un concept qui s’appelle reCharge. C’est un pneu qui n’a plus besoin d’être remplacé en totalité. Il suffit simplement de remplacer les morceaux de gomme usée par des capsules. Celles-ci sont  remplies d’un mélange liquide qui permet à la bande de roulement de se régénérer. Il y a dans les capsules des matériaux biologiques et renforcés avec des fibres de soie d’araignée. Ce n’est pas pour autant que le pneu va coller au plafond. Mais le mélange en question est présenté comme extrêmement durable et 100 % biodégradable. Goodyear va même plus loin. La marque imagine un mélange personnalisé en fonction du style de conduite pour adapter en fonction durée de vie du pneumatique. Comme dirait l’autre, what else ?