Replay du samedi 31 octobre 2020

le mag de l'auto - Bye bye Diesel !

- Mis à jour le

Quoi de neuf dans l’auto ? On va parler ce matin de deux autos d’exception qui atteignent des vitesses folles. Mais on commence par ces marques qui arrêtent le Diesel en 2021.

Bugatti - Bolide
Bugatti - Bolide

La norme Euro 6 sur la pollution se durcit encore. Et du coup, les adaptations techniques viennent alourdir les coûts. Et comme c’est plus cher de dépolluer un diesel qu’un essence, certains constructeurs ont décidé de retirer ce type de moteur. Ce sera le cas par exemple chez Dacia sur la Sandero. Même décision chez Renault pour le Captur, l’Arkana, et le Scénic… Chez Ford pour la Fiesta et l’Ecosport… Chez Nissan pour la Micra et le Qashqai… Ou encore chez Volvo pour le XC40. Pour certaines marques, l’abandon du Diesel est aussi une opportunité pour pousser des versions électrifiées. C’est-à-dire hybrides ou hybrides rechargeables. Pour info, le Diesel ne représente plus que 30 % des ventes sur les véhicules neufs, contre plus de 70 % il y a 10 ans.

Quel sera le futur de la marque Alpine chez Renault ? 

Alors que Renault s’apprête à dévoiler en janvier un plan de relance, Alpine deviendra le porte-drapeau de la sportivité au sein du groupe. C’est d’ailleurs sous ce nom que sera rebaptisée l’écurie de Formule 1 l’année prochaine. Le nouveau patron de Renault estime que le futur passera par la mobilité électrique. Alors, faut-il s’attendre dès lors à une A110 en version électrique ou un autre modèle ? « L'une des missions que nous pourrions confier à Alpine est de rendre l'expérience de la voiture électrique émouvante et passionnante, nous avons quelques idées », dit par exemple Luca di meo. Le fait est que les projets développés jusqu’à présent sous le nom Renault Sport passeront sous la bannière Alpine. Alors pourquoi pas une Clio Alpine ? Il y a même des rumeurs autour d’un SUV.

Un peu de rêve et de démesure avec la prochaine Bugatti

La marque française, qui appartient à Volkswagen, prépare ce qu’on appelle une Hypercar. Elle aura pour nom Le Bolide et aura sous son capot l’emblématique moteur de 8 litres à 16 cylindres avec 4 turbos. Je précise, vous l’aurez bien compris, qu’elle n’est pas écolo du tout. Bugatti recherche la performance à tout prix, avec une vitesse de pointe qui sera supérieure à 500 km/h. Et pour atteindre cette allure folle, il faudra à peine plus de 20 secondes. Le temps qui serait nécessaire à une Twingo pour accrocher le 130. Il y aura 1850 ch sous la pédale d’accélération. Avec une telle cavalerie, il ne faut que 2 secondes pour atteindre les 100 km/h. La firme de Molsheim semble vouloir développer un engin qui serait réservé à un usage en piste, peut être dans le cadre d’une catégorie spécifique du sport automobile. 

En tout cas, le mur des 500 km/h a déjà été atteint par une GT américaine

L’exploit a été réalisé par la marque SSC, dont les initiales signifient Shelby Super Cars. Aucun rapport du reste avec le célèbre designer Carroll Shelby. Ce petit constructeur a conçu une auto qui s’appelle la Tuatara, du nom en maori d'un petit lézard de Nouvelle-Zélande. Bon, tous ces détails n’apportent rien à l’histoire, mais retenez que la bête, taillée comme un avion de chasse, a été chronométrée à Las Vegas à 532 km/h. Un record qui explose celui à 490 km/h, que détenait Bugatti. On est d’accord, cela ne sert strictement à rien. Mais, si ça vous dit, la Tuatara est en vente. Le prix se situe entre 1,6 et 1,9 million de dollars.

Mots clés: