Replay du dimanche 1 novembre 2020

le mag de l'auto - L'électrique dépasse le diesel !

Dans le mag auto, on vous parle de l’évolution de deux marques d’origine anglaise..

BMW X5 Rechargeable
BMW X5 Rechargeable

Une grande première. En Europe, il s’est vendu plus de véhicules électrifiés que de diesel en septembre dernier…

Bien que la technologie ait été introduite à marche forcée, les volumes sont au rendez-vous. Pour la première fois, les ventes ont dépassé les 300 000 unités sur le segment des véhicules électrifiés. C’est à dire les modèles 100 % électriques, mais aussi les hybrides rechargeables, les hybrides et ceux qui intègrent une hybridation légère. Rappelons quand même que sur un véhicule hybride, il y a toujours un moteur thermique. Le fait est qu’en septembre, la part de marché a été de 25,2 % en Europe pour les modèles électrifiés, contre 25 % pour le Diesel. Cette motorisation a perdu 4 points en un an. A titre de comparaison, la part des véhicules électrifiés n’était que de 11 % il y a un an et seulement de 1 % il y a 10 ans.

Mais le problème est qu’il n’y a pas assez de bornes

L'offre de bornes de recharge en Europe reste largement insuffisante alors que les ventes de véhicules électriques explosent, s'alarme l'Association des constructeurs européens d'automobiles dans son rapport annuel. Le nombre de bornes sur la voie publique reste sous la barre des 200 000 unités. Et on ne les trouve principalement que dans quatre pays qui sont les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France. Autre constat : plus de 170 000 de ces bornes ont une puissance inférieure à 22 kW, ce qui ne leur permet donc pas de faire de la recharge rapide. La France prévoit cependant d'atteindre 100 000 bornes en accès public fin 2021. L'Allemagne en veut pour sa part un million d'ici 2030.

Mini veut électrifier de plus en plus sa gamme

La marque britannique, rachetée en 2014 par BMW, va augmenter ses efforts sur l’électrification de sa gamme. Mini introduira prochainement un nouveau tout-chemin de loisir 100 % électrique, qui “se positionnera dans le segment des citadines de haut de gamme. Par ailleurs, elle proposera également un modèle électrifié supplémentaire dans le segment des voitures compactes et prépare la prochaine génération du Countryman qui recevra des moteurs thermiques et une motorisation électrifiée.

Et puis Mercedes se rapproche d’Aston Martin

La firme à l’étoile va prendre d’ici trois ans 20 % du capital du constructeur d’origine britannique. Les deux firmes étaient déjà liées par un accord financier depuis 2013. Mercedes avait une part de 5 % initialement. Celle-ci était descendue ensuite à 2,3 % suite à l’entrée en bourse d’Aston Martin. Ce rapprochement a une explication. Aston a besoin des moteurs de Mercedes pour passer le cap des normes antipollution. Et justement il va accéder à toute une gamme de moteurs hybrides et électriques. Seul, Aston Martin ne pouvait pas financer son développement car il ne vend que 6 000 voitures par an. Avec le soutien de Mercedes, le petit constructeur va pouvoir s’en sortir. Rappelons que la marque préférée de James Bond appartient à un milliardaire canadien.