Replay du dimanche 15 novembre 2020

Securité routière : moins de morts sur les routes en 2020

Au sommaire de ce mag auto le nouveau Kangoo et le procès de Carlos Ghosn. Mais d’abord, on commence par la sécurité routière…

SECURITE ROUTIERE
SECURITE ROUTIERE © Maxppp - Alexandre MARCHI

Est-ce un effet du couvre-feu qui était en vigueur sur une grande partie du territoire, ou du retour du confinement ? Le fait est que le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a baissé de 22,6 % en octobre 2020. Au total, 199 personnes ont été tuées sur les routes le mois dernier. C’est 58 de moins qu'en octobre 2019. Parmi elles, 108 automobilistes, 32 usagers de deux-roues motorisés, 7 cyclistes et 38 piétons. Ces chiffres, note la sécurité routière, sont « bien inférieurs » à ceux observés lors des mois d'octobre de la décennie passée. Par contre, si les indicateurs sont tous à la baisse, la mortalité des 18/24 ans, elle, reste stable.

Il n’y aura plus de petits moteurs Diesel Renault sur les Mercedes

Ces dernières années, la marque à l’étoile proposait le moteur 1.5 l d’origine Renault sous le capot de ses modèles les plus compacts en guise d’entrée de gamme en diesel. Désormais, c’est une mécanique maison que l’on retrouvera sous le capot de la Classe A, la Classe B, le CLA, le GLA et GLB. Sous le nom 180 d, Mercedes propose dorénavant une variante dégonflée à 116 ch de son moteur de 1 950 cm³. Une mécanique conforme à la norme antipollution Euro 6d. Et en plus, les clients disposeront de plus de couple par rapport à l’ancien moteur Renault.

Le nouveau Kangoo arrivera au printemps…

Il aura donc fallu patienter plus de 18 mois entre la présentation du concept, qui remonte à avril 2019, et celle de la version définitive, dont la commercialisation interviendra au printemps 2021. Il était temps de changer, car le Kangoo de génération actuelle a été lancé en 2007. Du coup, Renault vient de dévoiler d’un coup quatre variantes du véhicule. Il y a le nouveau Kangoo, décliné en versions familiale et utilitaire, et le nouveau Express, financièrement plus abordable, lui aussi proposé aux deux formats. Les deux premières propositions seront produites en France, dans l’usine de Maubeuge, tandis que les versions plus low cost sortiront des lignes de l’usine de Tanger, au Maroc. Le nouveau Kangoo sera plus haut de gamme et disposera d’une porte latérale offrant un meilleur accès, grâce à la suppression du montant central.

Et voilà que l’on reparle de l’affaire Carlos Ghosn.

Alors que l’ancien patron se trouve toujours au Liban, son procès civil s'est ouvert, vendredi, au tribunal de première instance de Yokohama. Ce procès est intenté par Nissan, qui avait porté plainte en février dernier contre son ancien dirigeant, afin de récupérer une « partie significative » des dommages causés, selon le groupe, durant des années de « mauvaise conduite et d'activités frauduleuses ». Nissan réclame 10 milliards de yens de dommages et intérêts. C’est l’équivalent de 80 millions d'euros. Le constructeur reproche à Ghosn l’usage de résidences à l'étranger sans payer de loyer, son utilisation à des fins privées de jets aux frais de l'entreprise, ou encore de versements à sa sœur aînée pour des services de conseil fictifs.

Mots clés: