Replay du samedi 23 janvier 2021

Au revoir Jean Graton...

- Mis à jour le

Quoi de neuf dans l’automobile ? Avec notre expert, on parle de CO2, du nouveau groupe issu de la fusion entre PSA et Fiat, ainsi que des 24 heures du Mans. Mais d’abord, on évoque la disparition de l’auteur de Michel Vaillant.

Michel Vaillant
Michel Vaillant

Dernier monstre sacré de l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge, Jean Graton est mort à Bruxelles à l'âge de 97 ans. Il avait créé en 1957 son personnage de Michel Vaillant pour le journal Tintin. La série, qui compte 70 albums, est à l'origine de la vocation de nombreux pilotes de course, comme Alain Prost. Elle a inspiré deux séries télévisées, ainsi qu’un film au cinéma. Jean Graton était passionné par les courses et fréquentait les circuits, se liant d’amitié avec les pilotes. Il savait transmettre sa passion. Il a même inspiré un personnage dans un album d’Astérix ; un coureur des 24 h de chars à bœufs dans la Serpe d’or. « Avec Jean Graton, c'est une partie de la légende automobile qui disparait », commente Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest.

Mais les 24 h du Mans, ça continue. Et il y a du nouveau cette année…

2021 marque en effet l’entrée en lice d’une nouvelle catégorie reine dans le championnat du monde d’endurance ainsi qu’aux 24 Heures du Mans, la classe Hypercar. Elle fait concourir des voitures spectaculaires au style et à l’esthétique rappelant les marques qui les engagent. Toyota est le premier à se lancer cette année. Mais, l’ACO annonce l’arrivée de Peugeot en 2022, puis de Porsche et d’Audi en 2023. Du spectacle en perspective. 

Connaissez-vous le groupe Stellantis ? 

Non. Eh bien, il s’agit du nom du nouveau groupe formé par la fusion du groupe PSA et de Fiat-Chrysler. Un groupe automobile qui comprend 14 marques, dont Alfa Roméo et Maserati. Le patron opérationnel du groupe, Carlos Tavares, entend remettre à plat la stratégie et développer chacune des marques. Celui qui a redressé PSA et absorbé Opel, veut obtenir des synergies et poursuivre le chantier de l’électrification. Les 14 marques proposent déjà 29 modèles électrifiés et lanceront 10 véhicules supplémentaires d'ici la fin 2021. Chaque modèle lancé d'ici 2025 aura sa version électrifiée.

Et puis, Volkswagen manque de peu son objectif en matière de CO2

Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, et une association avec d’autres partenaires pour mutualiser les émissions, le groupe allemand n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il échoue très peu du but, avec seulement 0,5 g de dépassement. Il a obtenu une moyenne de 99,3 g/km. Volkswagen et Audi ont fait le travail, mais le groupe est pénalisé par les moindres performances de Seat, Skoda et Porsche. A l'échelle du groupe l'amende qui sera dressée par Bruxelles restera cependant "modique". 

Mots clés: