Replay du samedi 13 février 2021

Oh ! La belle Audi ! L'électrique racée a un prix ...

- Mis à jour le

Du sport automobile avec les 24 h du Mans et la Formule. Au programme la nouvelle Audi électrique et le partenariat entre un géant de l’automobile et un géant du numérique.

Audi E- tron
Audi E- tron

Volkswagen et Microsoft vont travailler ensemble pour développer des logiciels de conduite autonome et connectée. Cela ne veut pas dire que la firme de Bill Gates se lance dans le véhicule autonome, comme l’a déjà fait Google et comme pourrait le faire Apple. Non. Microsoft apporte en fait son expertise dans le cloud, c’est-à-dire l’informatique dématérialisée et dans l’intelligence artificielle. En fait, les deux groupes collaboraient déjà sur le véhicule connecté. Volkswagen veut relier ses véhicules au cloud et proposer des services, dont par exemple la mise à jour des logiciels pendant toute la durée de vie. C’est en fait une extension de ce partenariat dans la conduire autonome. Volkswagen, qui se concentre de plus en plus sur les logiciels, va en fait accélérer le développement avec l’aide de Microsoft. D’autres géants du numérique, comme Amazon et Google collaborent aussi avec les constructeurs pour héberger des données, que ce soit au niveau de la production en usine, ou pour des services liés à la voiture connectée.

Audi vient de présenter son nouveau modèle électrique, l’e-tron GT…

Développée sur la même plateforme que la Porsche Taycan, l’e-tron GT est une berline 4 portes, avec 4 roues motrices. Une auto très élégante et racée. Dans un premier temps, elle ne sera disponible que dans sa version avec grosse batterie de 93 kWh. Audi annonce une autonomie allant jusqu'à 487 km. Et comme elle est compatible avec les bornes ultra rapides, jusqu'à 270 kW, la batterie pourra récupérer 100 km en seulement 5 minutes. Pour son lancement prévu d'ici cet été, l'e-tron GT sera proposée en deux versions. En Quattro de 530 ch, ou en RS de 646 ch. Elles accélèrent respectivement de 0 à 100 km/h en 4,1 et 3,3 secondes, pour des prix s'échelonnant de 100 000 à 140 000 euros.

Le groupe PSA confirme son engagement en Formule E

A travers la marque DS, le groupe est engagé dans cette compétition de monoplaces 100 % électriques. Il y participe depuis 2015. Et il vient de prolonger sa participation au sein de ce championnat du monde reconnu par la FIA jusqu’en 2026. A ce jour, l’écurie DS a remporté les titres Pilotes et Équipes sur les saisons 2018/2019 et 2019/2020. Le constructeur français, qui développera une monoplace de nouvelle génération pour les saisons allant de 2022 à 2026, estime que la Formule E s’inscrit pleinement dans sa stratégie d’électrification.

On connaît la liste des pilotes engagés par Peugeot aux 24 h du Mans. 

La marque au lion, qui fera son retour en 2022, vient de communiquer le nom de ses 7 pilotes. Parmi eux, deux français. Loïc Duval est, de loin, le plus expérimenté, notamment, une victoire aux 24 Heures du Mans en 2013 avec Audi, un titre mondial pilotes et un succès aux 12 Heures de Sebring 2011 avec une Peugeot 908. Le second est Jean-Eric Vergne, double champion du monde de Formule E. Lui aussi possède une solide expérience, car il a déjà fait de la F1 et couru les 24 Heures. Et il maîtrise la gestion de l’énergie. Les autres pilotes sont le Danois Kevin Magnussen, l’Ecossais Paul di Resta, l’Américain Gustavo Menezes et le Danois Mikkel Jensen. 

Mots clés: