La vie en Bleu : experts

Le mag de la vie en Bleu

Du lundi au vendredi à 9h05

Foire commerciale
Foire commerciale © Getty

Achats et délais de rétraction

Diffusion du mardi 11 septembre 2018 Durée : 25min

Vous avez effectué un achat dans une foire et vous souhaitez vous rétracter car vous avez changé d’avis. Le délai de rétractation de 14 jours ne tient pas dans ce cadre comme l'explique Claude MAGNARD de l’UFC Que Choisir en Dordogne.

C’est quoi le droit de rétractation ? Est-il applicable pour tous les achats ? 

Vous avez effectué un achat et vous souhaitez vous rétracter car vous avez changé d’avis. À partir du moment où l’achat a été effectué hors établissement ou en ligne (achat sur Internet, par correspondance, par télé achat ou par téléphone avec un professionnel), le consommateur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la conclusion du contrat. En cas de rétractation le professionnel devra rembourser le bien ou la prestation de service commandé.

En revanche, il ne s’applique pas lorsque vous achetez un produit directement en magasin comme par exemple à l’occasion d’une foire, d’un salon ou de toute autre manifestation commerciale. Dans ces cas-là vous n’avez pas de droit de rétractation. Si l’achat est financé par un crédit qui lui est affecté, vous devez être informé d'un droit de rétractation portant sur ce crédit. 

Le professionnel qui propose la vente de bien ou la fourniture de services doit vous informer que vous ne disposez pas d'un droit de rétractation et ce, avant toute conclusion d’un contrat (article L. 224-59 du code de la consommation).

Si le professionnel propose en même temps que le contrat, une offre de crédit affecté (c'est-à-dire un crédit destiné à financer exclusivement un achat précis), il doit vous informer sur la possibilité de vous rétracter du crédit, dans les quatorze jours à compter de l’acceptation de l’offre (article L. 312-19 du code de la consommation). Cette rétractation entraîne automatiquement la résolution du contrat de vente ou de prestation de services, objet du financement (article L. 312-52 du code de la consommation).