Le dossier de la vie en bleu en Dordogne

Du lundi au vendredi à 9h05

le cœur
le cœur © Getty

Journée mondiale du cœur

Diffusion du mardi 25 septembre 2018 Durée : 26min

Les maladies cardio-vasculaires perturbent le fonctionnement du cœur et la circulation du sang dans l'organisme. S'il n'est pas possible de tout prévenir, dans bien des cas, la prévention dépend d'une modification des comportements. Quelques conseils avec le docteur Bruno.

Les maladies cardio-vasculaires ne préviennent pas toujours mais ne frappent pas non plus au hasard. Elles ont des facteurs de risque bien identifiés et corrigibles: tabac, hypercholestérolémie, surcharge pondérale, diabète, faible consommation de fruits et de légumes, consommation excessive d'alcool, de sel, de graisses riches en acides gras saturés, sédentarité et surtout hypertension artérielle. 

Les maladies cardio-vasculaires perturbent le fonctionnement du cœur et la circulation du sang dans l'organisme, souvent en raison de la formation d'un dépôt de graisse sur la paroi des vaisseaux sanguins. Il existe plusieurs manifestions de ces troubles :

  • Angine de poitrine ou infarctus du myocarde,
  • AVC (accident vasculaire cérébral),
  • Embolies pulmonaires ou thromboses veineuses causées par le déplacement d'un caillot dans la circulation sanguine.

L’alcool, le tabac, une alimentation déséquilibrée et la sédentarité sont responsables de la grande majorité des maladies cardio-vasculaires. Elles engendrent, en effet, certaines pathologies « à risques » : le diabète, l'hypertension ou encore l'hypercholestérolémie. La mise en place d'une bonne hygiène de vie et le suivi d'un traitement médical, si besoin est, sont donc les conditions nécessaires à la prise en charge efficace des maladies cardio-vasculaires.

La prévention des maladies cardio-vasculaires passe surtout par un changement des comportements.

  • Il faut “consommer 5 fruits et légumes par jour”. 
  • Informer les jeunes des risques du tabac, mais aussi des dangers liés au manque d'activité physique et à une alimentation riche en graisse et en sucre.

Si comme l'a écrit Sainte-Beuve, vieillir est la seule manière de vivre longtemps, le bien-vieillir doit être préparé très tôt, dès la jeunesse et l'âge moyen de la vie.