La vie en Bleu : experts

Le mag de la vie en Bleu

Du lundi au vendredi à 9h05

La vaccination pour les enfants
La vaccination pour les enfants © Getty

Vaccination: meilleure prévention

Diffusion du mercredi 10 octobre 2018 Durée : 29min

La vaccination procure non seulement une protection individuelle contre l’infection, mais aussi contre le portage des bactéries. Le Dr Bruno recommande certaines vaccinations.

Les vaccinations protègent enfants et adultes contre de nombreuses maladies infectieuses qui peuvent avoir des conséquences graves, parfois irréversibles, sur notre santé, et qui peuvent même avoir une issue fatale. Grâce à la vaccination systématique des nourrissons et des jeunes enfants, beaucoup de maladies pour lesquelles la vaccination est recommandée n’existent plus. 

Pour éviter qu’elles ne resurgissent, il est essentiel de continuer à vacciner tous nos nourrissons et jeunes enfants, selon les recommandations du calendrier de vaccination national.

Actuellement, le Ministère de la Santé propose aux parents et aux personnes investies de l’autorité parentale de faire vacciner gratuitement leurs enfants contre certaines maladies.  

En effet l’extension à 11 vaccins obligatoires a été promulguée par la loi du 30 décembre 2017, 8 vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés pour la petite enfance, en complément des 3 vaccins sont actuellement obligatoires. Cette décision répond à une nécessité d’enrayer certaines maladies infectieuses, comme la rougeole. En effet, si la France a des taux de couverture vaccinale meilleurs que les autres pays pour les vaccins obligatoires, en revanche, ils sont très insuffisants pour la plupart des vaccins recommandés.

11 vaccins deviennent obligatoires pour les enfants né depuis début 2018 et jusqu’à l’âge de 2 ans.

  • la diphtérie
  • le tétanos
  • la poliomyélite

Et depuis peu : 

  • l’haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites), 
  • la coqueluche
  • l’hépatite B,
  • la rougeole, 
  • les oreillons
  • la rubéole, 
  • le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites)
  • le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites)

Il est absolument naturel de stimuler notre système immunitaire dont le rôle est de reconnaître tout élément étranger à notre identité et de nous en protéger. Le seul élément non naturel est le choix de la date, du type de vaccination, et de la façon de procéder.

En cette première quinzaine d’octobre par exemple, il est temps de se faire vacciner contre la grippe.