Toutes les émissions

Le Magazine de l'Environnement

-

Green Friday, économie solidaire, et réduction des déchets... même combat.

Diffusion du samedi 24 novembre 2018 Durée : 4min

La résistance s'organise encore un peu plus cette année contre le Black Friday et son incitation à la surconsommation. Associations et entreprises rejoignent le Green Friday pour encourager consommateurs et citoyens à repenser leur acte d'achat et son impact.

Il s'en sort bien ce Black Friday ! Malgré son arrivée en pleine semaine de réduction des déchets et en plein mois de l'économie sociale et solidaire, il parvient à ne faire parler que de lui.  A la Télé, à la radio, dans la presse écrite, sur les réseaux sociaux et d'affichage, les culs de bus, dans les prospectus et nos boites mail. Cette année, et bien plus que les années précédentes, le Black Friday s'était mis en mode rouleau compresseur en France pour nous faire acheter plus que de raison à grand coup de promos, rabais et ristournes.

Le Green Friday à la rescousse

Mais certaines entreprises pourtant commerciales n'ont pas souhaité s'associer à ce grand barnum. C'est le cas du site Internet de la Camif qui était fermé ce jour du vendredi 23 novembre pour permettre à ses collaborateurs de donner du temps à des associations et mettre en lumière des alternatives à la surconsommation.

Capture d'écran de la page d'accueil du site camif.fr le jour du Black Friday - Radio France
Capture d'écran de la page d'accueil du site camif.fr le jour du Black Friday © Radio France - Nicolas Schmitt

D'autres entreprises avaient aussi décidé de rejoindre le Green Friday en reversant 15 % de leur chiffre d'affaire du jour à des associations comme HOP (Halte à l'Obsolescence Programmé ou d'autres.

Le contrepied des associations

A Chalons-en-Champagne par exemple, pas besoin de faire chauffer la carte bancaire pour se remeubler. L’association Le vert solidaire proposait tout le week end un atelier palette pour fabriquer ses meubles en bois à partir de palettes de récupération. Un atelier textile permettait également de fabriquer des sacs de courses lors du festival des solidarités

A Reims l’EcoAppart Clairmarais s’est mobilisé aussi pour promouvoir le Green Friday. Toute la journée on pouvait participer à des ateliers culinaires ou de fabrication de produit naturel d’hygiène et d’entretien.

Une quinzaine de personnes ont rejoint les animateurs pour participer aux ateliers. - Aucun(e)
Une quinzaine de personnes ont rejoint les animateurs pour participer aux ateliers. -