Toutes les émissions

Le patrimoine alsacien par Emilienne Kauffmann

Du lundi au vendredi à 11h07

Couverture du livre de John Waller
Couverture du livre de John Waller - Nuée Bleue

L'épidémie de danse de 1518

Diffusion du vendredi 22 juin 2018 Durée : 4min

Retour avec Emilienne Kauffmann et Pierre Nuss sur l'épidémie dansante de Strasbourg en 1518.

L'épidémie dansante de 1518 est un cas de manie dansante observé à Strasbourg en Alsace (qui faisait alors partie du Saint-Empire romain germanique) en juillet 1518.  De nombreuses personnes dansèrent sans se reposer durant plus d'un mois, certaines d'entre elles décédèrent de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral ou d'épuisement, bien que aucun auteur contemporain aux faits n’évoque de décès liés à cette épidémie de manie dansante.

L'épidémie débuta en juillet 1518 lorsqu'une femme, Frau Troffea, se mit à danser avec ferveur dans une rue de Strasbourg. Cela dura entre quatre et six jours. En une semaine, 34 autres personnes s'étaient mises à danser, et en un mois, elles furent aux alentours de 400. Certaines finirent par mourir de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral ou d'épuisement, bien que aucun auteur contemporain aux faits n’évoque de décès liés à cette épidémie de manie dansante.

Le livre de John Waller, les danseurs fous de Strasbourg, aborde ce problème dans un excellent livre, paru aux Editions de la Nuée Bleue.

John Waller raconte et décrypte cet étrange phénomène de transe spontanée que le médecin humaniste Paracelse avait observé en son temps et que Bosch, Dürer et Bruegel fixèrent dans des visions cauchemardesques. Terrassés par la misère, les danseurs fous de Strasbourg exprimaient un désespoir qui connut, quelques années plus tard, une forme politique avec les grandes révoltes paysannes de 1525, et religieuse avec la Réforme.