Émissions Toutes les émissions

Le reportage de 7h15

Tous les jours de la semaine

3min

Monaco : Taba Naba, l'exposition à la découverte de l'art aborigène

le jeudi 24 mars 2016
Podcasts : iTunes RSS
Exposition Taba Naba au Musée Océanographique de Monaco
Exposition Taba Naba au Musée Océanographique de Monaco - Tolokonof et Zoonar RF

C'est une première à Monaco ! Le musée océanographique de la principauté accueille pour la première fois une exposition consacrée à l'art aborigène et océanien. Plus de 150 œuvres sont présentées jusqu'au 30 septembre prochain.

Rencontre avec les acteurs de l'exposition et explication du titre "Taba Naba"

L’art aborigène et océanien est mis à l’honneur à travers Taba Naba, une exposition majeure sur le thème des océans et de l’eau, présentée au Musée océanographique de Monaco . Elle constitue l’un des temps forts de la saison estivale en Principauté. Ce thème sera abordé sous différents angles grâce à la participation de nombreux artistes.

 Taba Naba, une exposition inédite en Principauté

Le musée océanographique de Monaco accueille l'exposition Taba Naba. - Radio France
Le musée océanographique de Monaco accueille l'exposition Taba Naba. © Radio France - Florian Cazzola

Plus de 150 œuvres sont présentées au grand public jusqu'au 30 septembre prochain. Et pour cette nouvelle exposition, le musée s'est entièrement transformé. Le parvis extérieur accueille désormais plusieurs statuts géantes, deux crabes verts et bleus de cinq mètres de haut sont suspendus à la façade du bâtiment. A l'intérieur du musée, les visiteurs peuvent admirer plus d'une dizaine de pirogues traditionnelles décorées dont la proue est sculptée en forme de crocodile. A l'étage du musée, le public peut également découvrir des colliers de dents et de coquillages. Ils côtoient les tableaux d'artistes aborigènes

Le musée océanographique de Monaco accueille l'exposition Taba Naba. - Radio France
Le musée océanographique de Monaco accueille l'exposition Taba Naba. © Radio France - Florian Cazzola

Le musée monégasque a fait appel à trois collectionneurs parmi lesquels deux français passionnés par l'art aborigène et océanien. Didier Zanette est l'un des commissaire de l'exposition. Ce Niçois est parti vivre en Papouasie Nouvelle Guinée il y a 26 ans maintenant et depuis plus de 15 ans il collectionne des coiffes traditionnelles, des pirogues, des lances qu'il conserve dans un hangar. Pour les besoins de l'exposition, il a donc prêté ses pièces, pour certaines uniques et jamais dévoilées au public et a du les acheminer par voie maritime depuis l'Australie !

Pour aller dénicher de nouvelles pièces, je pars au minimum un mois dans la forêt de Papouasie Nouvelle Guinée. Tout se fait à pirogue et à pied. Mais le plus gros problème est la logistique pour ramener ces objets. Il m'est arrivé d'avoir plus de 25 personnes avec moi qui transportait des objets dans la jungle. Didier Zanette, commissaire de l'exposition.

Le musée océanographique de Monaco accueille l'exposition Taba Naba. - Radio France
Le musée océanographique de Monaco accueille l'exposition Taba Naba. © Radio France - Florian Cazzola

D’où vient Taba Naba ?

"Taba Naba" est une chanson enfantine traditionnelle des indigènes du détroit de Torrès, îles situées près de la côte nord de l’Australie. Elle est accompagnée d’une danse assise dont les chanteurs accomplissent les gestes au fil de la chanson.
La version originale de la chanson est en langue Meriam. Elle évoque notamment les plaisirs de la pêche sur les récifs du Pacifique.

I l'art de la parure des papous des Highlands-Kunai Brother's-Nebilyer Valley - Aucun(e)
I l'art de la parure des papous des Highlands-Kunai Brother's-Nebilyer Valley - Didier Zanette

En savoir plus sur cet évènement