Replay du dimanche 25 avril 2021

15 ans après avoir gagné la Coupe de la Ligue avec l'ASNL, Cédric Lécluse se rappelle

Cédric Lécluse est arrivé à l’âge de 14 ans à l’ASNL, le défenseur central est aujourd’hui encore le joueur le plus capé, avec plus de 450 matchs disputés sous le maillot du club au chardon. Parmi ceux-là, la finale de Coupe de la Ligue gagnée en 2006.

La défense de fer de l'ASNL avec au premier plan Cédric Lécluse qui empêche Samy Traoré de reprendre le ballon de la tête
La défense de fer de l'ASNL avec au premier plan Cédric Lécluse qui empêche Samy Traoré de reprendre le ballon de la tête © Maxppp - A.Marchi

Avec 450 matchs disputés sous les couleurs de l’ASNL, Cédric Lécluse est encore à ce jour, le joueur le plus capé du club. Arrivé à l’âge de 14 ans de Montargis, le défenseur nancéien s’est toujours évertué dans sa belle carrière à tout donner pour l’ASNL. En guise de récompense, il était de la finale remportée par l'ASNL en 2006 face à l’OGC Nice, 2-1 : «Surement le moment le plus marquant de ma carrière après mon premier match pro avec l’ASNL quand j’avais 18 ans. Je n’avais jamais gagné un trophée, comme Nancy depuis 1978. Effectivement, c’est un moment très important dans ma vie de footeux », Cédric Lécluse.

Cédric Lécluse avec la mini réplique de la Coupe de la Ligue sur sa tête
Cédric Lécluse avec la mini réplique de la Coupe de la Ligue sur sa tête © Maxppp - A.Marchi

Les souvenirs se bousculent encore aujourd’hui dans la tête du compère de Pape Diakhaté et Sébastien Puygrenier, avec qui, ils formaient le trio défensif de cette finale : «J’ai plein de flashs qui me reviennent. Le coup d’envoi, l’expulsion de Sébastien Puygrenier, le coup de sifflet final et la joie à la fin du match », Cédric Lécluse.

"On ne voyait plus la place Stan"

Autre temps forts inoubliables pour le défenseur nancéien, le retour à Nancy, le lendemain de la victoire où les joueurs de l’ASNL étaient accueilli en héros par toute une ville : «Quand nous étions sur le balcon, on ne voyait plus la place Stan. C’est une image hyper forte. Il y avait les médias, les politiques et les supporters. Il y avait tout le monde qui était réuni pour du sport et pour cette coupe », Cédric Lécluse. Une communion qui manque tellement à tous les amoureux de l’ASNL. 

Vos rendez-vous ASNL à écouter et à podcaster sur France Bleu Lorraine :