Replay du dimanche 23 mai 2021

Alexandra, supportrice du Grand Nancy Métropole Handball : "Il y a une frustration de suivre les matchs seule"

Les fans du Grand Nancy Handball devaient retrouver leur équipe ce samedi au Parc des Sports pour l’acte deux des barrages face à Dijon. Malheureusement, La Covid 19 est passée dans les rangs dijonnais et cette opposition aura lieu le 31 mai ou le 1er juin. Une nouvelle attente pour Alexandra.

Alexandra est toujours bien équipée pour supporter le GNMHB
Alexandra est toujours bien équipée pour supporter le GNMHB - Alexandra Poinsot

Le match de barrage retour de proligue qui devait se jouer ce samedi au Parc des Sports de Vandoeuvre entre Nancy et Dijon a été annulé en raison du Covid qui a touché la formation bourguignonne. Les supporters du Grand Nancy Métropole handball (GNMHB) devront encore patienter une semaine pour encourager leur équipe. puisque les instances du handball ont arrêté la date,du 31 mai ou du 1er juin pour cette seconde manche. Parmi les 600 spectateurs qui seront présents, Alexandra, fidèle abonnée : «Je m’estime tout de même heureuse car j’ai pu déjà faire le déplacement à Dijon pour le match aller. Il y aurait eu un côté frustrant de ne pas voir le match retour, parce qu’on s’attend à quelque chose de très fort de part et d’autre ». 

Une privation prolongée qui vient donc s’ajouter à celle d’avoir suivi les rencontres à distance depuis de longs mois. Un manque qui se traduit pas une impuissance car il est difficile pour le supporter de transmettre son amour et sa passion à distance : «On le vit seule chez soi et cela est frustrant. Avec le confinement on ne pouvait pas se retrouver entre copains, copines et supporters. C’est le côté tristounet de la saison. Cette équipe a joué sans ses supporters et il faut avoir un fort mental pour cela », note Alexandra, supportrice du GNMHB.

Tous les suiveurs et passionnés du Grand Nancy Métropole Handball espèrent que ce fort mental sera au rendez-vous le 31 mai ou le 1er juin au Parc des sports de Vandoeuvre pour passer l’obstacle dijonnais, afin de valider le ticket pour le carré final (Final Four) prévu les 5 et 6 juin à Créteil. 

Mots clés: