Replay du dimanche 9 mai 2021

Après son revers à Billère (28-27), le Grand Nancy Handball doit passer par les barrages

Avec un tiers de son effectif en moins, le Grand Nancy Métropole est allé s’incliné ce vendredi à Billère, 28-27. Clairement en manque de rotation, Louis Prevost et ses coéquipiers ont été malgré tout vaillants et vont devoir passer par les barrages pour disputer les playoffs.

Louis Prevost et ses coéquipiers devront bien négocier leur fin de saison
Louis Prevost et ses coéquipiers devront bien négocier leur fin de saison - @tophetevoitine

Décimé par les absences, le Grand Nancy Métropole Handball (GNMHB) a dû baisser pavillon en terre béarnaise ce vendredi face à Billère, 28-27. Une défaite qui s’est dessinée en fin de rencontre car jusque-là, Louis Prévot et ses coéquipiers n’avaient rien lâché : «C’est une défaite donc est toujours déçus. On s’était dit de tout donner et que le résultat allait être anecdotique. Avec l’équipe que l’on avait et ce que l’on a mis sur le terrain, il n’y pas tant de regrets que ça à avoir. Il faut retenir notre état d’esprit». Louis Prevost.

Quid du match d'Angers ?

A trois journées de la fin de la saison régulière, Nancy est quatrième au classement de proligue mais va devoir passer par la case barrage pour disputer les playoffs, l’objectif annoncé en début de saison. Contre quel adversaire ? Il faudra attendre l’épilogue du feuilleton proligue qui mènera le GNMHB ce mardi à Dijon, avant la réception de Saran, ce vendredi. Quid du match en retard face à Angers ? : «Nous ne devrions pas jouer le match d’Angers car la commission d’organisation des compétitions va calculer le ratio de points pris match et nous l’attribuer ». Louis Prevost.

Retrouver la totalité de l'effectif 

En attendant de sortir les calculettes, le Grand Nancy Métropole Handball doit rester concentrer sur ses propres performances afin d’arriver en pleine confiance pour sortir du bois au bon moment. Pour cela, il lui faudra aussi récupérer tous ses joueurs indisponibles. 

Mots clés: