Replay du samedi 27 février 2021

Des femmes bien dans leurs pompes

La morosité ambiante a poussé une bande de copines nancéiennes à se lancer un défi sportif. En plus de leur vie bien remplie, elles ont décidé de participer au Corsica Raid Femina, fin avril. Une manière de prouver que les femmes sont aussi capables d'être sur tous les fronts.

Elles sont 6 à s'entraider afin d'être prêtes pour le Corsica Raid Femina
Elles sont 6 à s'entraider afin d'être prêtes pour le Corsica Raid Femina - UNEvidence

Le contexte actuel a été l’élément déclencheur qui a vu naître une idée de défi pour six femmes nancéiennes. Dans quelques semaines, elles prendront le départ du Corsica Raid Femina, qui se déroulera sur cinq jours, fin avril, une épreuve sportive d’un niveau certain réservée aux femmes. Même si le défi s’annonce corsé, le moral est au beau fixe : «Dans cette période, il est important d’avoir des projets positifs, de s’aider et de s’entraider pour montrer à chacun qu’il est capable», Emmanuelle Marcotullio. 

Avant de se lancer dans le Corsica Raid Femina, Emmanuelle Marcotullio n'était une sportive régulière
Avant de se lancer dans le Corsica Raid Femina, Emmanuelle Marcotullio n'était une sportive régulière - UNEvidence

Un moral regonflé à bloc pour les créatrices de l’association «UNEvidence bien dans toutes nos pompes» qui sont pourtant parties de loin fin décembre : «On se demandait quoi faire pour inverser la tendance et apporter du positif. L’idée du Raid est arrivée car nous étions toutes sollicitées par les communications des organisateurs. Du coup, on s’est dit, on y va, on le fait», Emmanuelle Marcotullio.

Le sport en plus dans leur emploi du temps

Une démarche collective qui a sans doute était la base d’une grande solidarité. Mais passer de l’abstrait au concret, était une autre étape à franchir car pour réussir dans leur tâche, «les copines», dont certaines sont actives mais pas sportives ont dû greffer dans leur emploi du temps déjà bien chargé, le sport : «Nous sommes très liées. On s’est dit, celles qui sont sportives vont entraîner et amener les non-sportives à se dépasser. Pour être prêtes, l’idée est d’anticiper et de prévoir 30 à 60 minutes de sport par jour. Pour se stimuler, c’est bien de communiquer et de savoir au quotidien si chacune est allée faire sa séance. Le fait de se motiver les unes, les autres, va nous amener à faire plus que si nous étions seules», Emmanuelle Marcotullio.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Pour certaines, le sport est donc entré dans leur vie récemment : «On le ressent toutes, le sport nous aide à mieux organiser nos journées et à nous poser », Emmanuelle Marcotullio. Il reste encore quelques semaines pour se préparer avant de partir pour le Corsica Raid Femina. La volonté d’Emmanuelle, Sévérine, Roxane, Emilie, Anne-Gaëlle et Nathalie est de donner le meilleur, et se dépasser en montrant que l’on peut mener sa vie professionnelle, personnelle, sociale et familiale de manière positive, dynamique et inspirante, en d’autres termes, être une femme bien dans toutes ses pompes.