Replay du dimanche 31 janvier 2021

Le Grand Nancy Métropole Handball reprend le championnat avec un sérieux handicap

Le Grand Nancy Métropole Handball retrouve la compétition et la proligue ce mardi, avec un déplacement chez le voisin, Sarrebourg qui ferme la marche au classement. Malgré de nombreuses tuiles, une victoire serait la bienvenue, elle permettrait au GNMHB de rejoindre Cherbourg et Saran en tête.

Benjamin Braux a la mine des mauvais jours après une cascade de blessures avant Sarrebourg
Benjamin Braux a la mine des mauvais jours après une cascade de blessures avant Sarrebourg © Maxppp - Cedric JACQUOT

Après plus d'un mois et demi de trêve, les handballeurs du Grand Nancy Métropole (GNMHB) renouent avec le championnat de proligue ce mardi en disputant chez le dernier, Sarrebourg, un match en retard. Un succès offrirait aux Nancéiens l'opportunité de retrouver la tête du championnat mais apporterait surtout des ondes positives à un groupe qui n'a pas été épargné par les blessures durant la préparation. Savic et Curcic ont été touchés tout comme Tchitombi dont la saison est terminée après son opération d'un rupture du tendon d’Achille :"C'est vrai que c'était le dépositaire de notre jeu notamment en attaque. On a mis un peu de temps à digérer la blessure d'Aurélien. Nous avons du revoir notre jeu et quelques enclenchements alors que nous n'avions pas trop prévu de travailler l'attaque", explique le coach Benjamin Braux.

Benjamin Braux et ses joueurs doivent l'emporter à Sarrebourg pour retrouver une place de leader
Benjamin Braux et ses joueurs doivent l'emporter à Sarrebourg pour retrouver une place de leader - Tophedevoitine

Trouver rapidement une solution  

Le GNMHB orphelin de son maître à jouer devra trouver rapidement une solution. Malgré un marché tendu pour toutes les raisons que l'on connait liées à la crise sanitaire, l’aréopage du club nancéien est à la recherche d'un joker médical indispensable pour garder intact les ambitions d'accession : "On ne pourra jamais tenir le nombre de match qu'il reste à jouer sans joker. Dans ce championnat exigeant, nous n'allons pas pouvoir tirer sur nos joueurs cadres. Mais si l'on doit faire sans joker, on fera du mieux qu'on pourra", déclare Benjamin Braux. 

Méfiance face à Sarrebourg 

En attendant de trouver un remplaçant à Aurélien Tchitombi, le GNMHB ne doit pas manquer son retour à la compétition ce mardi dans le derby face à Sarrebourg, où en cas de victoire, il rejoindrait Saran et Cherbourg en tête du championnat. Un objectif certes largement à la portée des Nancéiens mais qui iront en terre mosellane avec une certaine méfiance : "Respect pour Sarrebourg qui possède des valeurs mentales et qui sera dans la peau de l'outsider. Mais si l'on ambitionne de rester dans le haut de tableau, on ne doit pas se prendre les pieds dans le tapis contre Sarrebourg", conclut Benjamin Braux. 

Mots clés: