Replay du dimanche 25 octobre 2020

Maxime Ogando un nouvel atout pour le Grand Nancy Métropole Handball

- Mis à jour le

L'ailier gauche du Grand Nancy Métropole Handball Maxime Ogando est en pleine progression. A l'image de son équipe, le Mosellan originaire de Courcelles-Chaussy réalise un début de saison prometteur et compte bien valider le ticket gageant pour la première division.

Maxime Ogando est en pleine progression, à l'image de son équipe le GNMHB
Maxime Ogando est en pleine progression, à l'image de son équipe le GNMHB © Maxppp - Cedric JACQUOT

Le Grand Nancy Métropole Handball (GNMHB) fait mal en ce début de saison en proligue.  Après quatre journées, les Nancéiens réalisent le lacarton plein et sont en tête du classement. Cette réussite collective est aussi le résultat d'une progression individuelle comme celle de l'ailier gauche, Maxime Ogando" Je suis entouré de joueurs expérimentés qui savent ce qu'est le haut niveau. Ils m'apportent beaucoup sur le plan handballistique et sur  travail qui est demandé pour parvenir à la Lidl-Starligue".  

Garder l'humilité 

Cette humilité est indispensable pour atteindre la cible souhaitée. La route qui mène à la première division est encore longue. L'ailier nancéien est conscient du chemin qu'il reste à parcourir, même si le GNMHB balaie tout sur son passage depuis quatre journées :" Il y a trop de joueurs d 'expérience pour avoir un excès de confiance. Je suis arrivé au club depuis 5 ans et je suis l'un des plus anciens. Nous savons par où nous sommes passés pour éviter de tomber dans la facilité", affirme Maxime Ogando.    

Maxime Ogando travaille beaucoup pour gommer ses imperfections
Maxime Ogando travaille beaucoup pour gommer ses imperfections © Maxppp - Cedric JACQUOT

"Je dois travailler l'aspect défensif"

Une tête bien faite et des stats intéressantes pour ce pur produit du handball lorrain dont l'aisance technique et la vivacité sont des ressources pour le GNMHB. Des qualités offensives qui lui valent une efficacité certaine mais qui ne l'aveuglent pas :" Même si j'évolue à un poste  où la finition est importante, je dois encore travailler l'aspect défensif. C'est aussi important de savoir piéger son défenseur", lâche Maxime Ogando.    

Mots clés: