Émissions Toutes les émissions

LE reportage

2min

Gros plan sur l'habitat écolo pour les mercredis de l'écologie

le mercredi 28 octobre 2015
Podcasts : iTunes RSS
Des logements en bois à Montreuil
Des logements en bois à Montreuil - SOCOTEC

L'habitat écolo n'est pas une simple appellation mais la concrétisation d'un concept pensé dans les moindres détails. Nathalie Doménégo, de France Bleu 107.1, nous emmène visiter un chantier, dans un immeuble de 17 logements sociaux, à Montreuil-sous-Bois en Seine-Saint-Denis.

A L'occasion des mercredis de l'écologie sur France Bleu, nous allons à la découverte de l’immeuble de 17 logements sociaux écolos, à Montreuil-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, avec l’architecte, Bruno Garnier.

Le bâtiment est très lumineux. L’utilisation du bois a été privilégiée. A part le sol et la cage d’escalier en béton, tout le reste est en bois, aussi bien l’ossature que les cloisons et même la cage d’ascenseur. "On a 6 niveaux construits en bois. Ils sont remplis de laine de roche. C’est fondamental dans la performance énergétique d’un bâtiment tout en bois. On isole dans l’épaisseur du mur porteur", explique l’architecte Bruno Garnier.

Pas de radiateurs dans les logements

Le premier objectif, c’était d’obtenir la meilleure isolation possible. Pari réussi dans les logements écolos de Montreuil-sous-Bois. Il n’y a ni radiateur ni chauffage dans les appartements. Seul un porte-serviette a été installé dans les salles de bain. "On utilise le système de renouvellement d’air, obligatoire pour des questions d’hygiène, pour apporter de l’air chaud. On souffle de l’air chaud dans les logements."

L’architecte n’a aucun doute. Il assure que même si le thermomètre descend à -10 degrés à l’extérieur, l’air intérieur reste à +20 degrés. Ce confort est garanti par le label allemand "La maison passive" qui existe depuis près de 20 ans.

L’isolation phonique a aussi été soignée. Les eaux de pluie vont être récupérées depuis le toit de 200 mètres carrés. Les habitants vont pouvoir se partager un jardin potager dans la cour intérieure de l’immeuble.

"Les habitants doivent avoir envie de vivre dans ces bâtiments"

Ce projet a été élu projet lauréat auprès de l’ADEME, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. "Ce projet est exemplaire. Il est bon au point de vue énergétique, d’un point de vue gaz à effet de serre et d’un point de vue architectural. La qualité de vie dans un bâtiment est importante. Il ne faut pas oublier qu’à l’intérieur, il y a des gens qui vont y habiter et c’est important qu’ils aient envie d’y vivre de façon durable. C’est pour ça que la qualité architecturale est un sujet très important dans l’évaluation de la qualité d’une opération" explique Stéphan Louillat, responsable énergie à l’ADEME Ile-de-France.

Quant au coût d’un tel bâtiment, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas beaucoup plus cher qu’un bâtiment traditionnel puisque que le surcoût est de +10% seulement.