Replay du vendredi 22 mai 2020

Le retour des randonneurs dans le parc national du Mercantour

- Mis à jour le

En ce week-end prolongé de l'Ascension, il y a du monde sur les sentiers de randonnée. On part s'aérer dans le Moyen et le Haut Pays, dans le parc national du Mercantour. Le parc où 43 pièges photographiques ont été installés pour observer les meutes de loups durant trois ans.

43 pièges photographiques ont été installés dans le parc national du Mercantour pour observer les meutes de loups
43 pièges photographiques ont été installés dans le parc national du Mercantour pour observer les meutes de loups © Maxppp - Luc Nobout

Les sentiers de randonnée commencent à être à nouveau fréquentés dans le parc national du Mercantour. Le directeur par intérim du parc, Laurent Scheyer, appelle les promeneurs à la prudence "il y a eu quelques éboulements pendant le confinement, il reste un peu de neige par endroit, c'est la période de reproduction des animaux qui n'ont pas eu l'habitude de voir une présence humaine ces derniers jours, il faut les respecter". 

Des caméras pour observer le comportement des loups

43 pièges photographiques viennent d'être installés pour observer des meutes de loups présents dans le parc, un projet en lien avec des chercheurs de l'université. C'est un dispositif inédit qui est déployé sur 270 km2 du parc, avant la méthode consistait à observer les empreintes des loups dans la neige. Les appareils d'enregistrer chacun une courte vidéo d'une trentaine de secondes. 

Ce dispositif pourrait aussi aider à limiter la prédation auprès des troupeaux de moutons ou brebis. Les caméras resteront trois ans.  Il s'agit de mieux appréhender les comportements des loups qui vivent en meutes de 2 à 10 individus sur notre territoire. Il y aurait 6 à 7 meutes sauvages dans le parc.