Replay du vendredi 23 avril 2021

Des amendes jusqu'à 15.000 euros à Grasse si vous n'avez pas le permis de louer

- Mis à jour le

A Grasse si vous louez votre appartement, depuis le 1er avril 2021, il faut un permis de louer.

Jérome Viaud, maire de Grasse
Jérome Viaud, maire de Grasse © Maxppp - Patrice Lapoirie

A Grasse si vous louez votre appartement, depuis le 1er avril 2021, il faut un permis de louer. 

C'est une disposition de la loi ALUR (une loi a change les règles du logement et qui date de 2014) qui a permis à la Mairie de déclarer la guerre  aux marchands de sommeil et de mettre la pression sur les propriétaires peu scrupuleux qui louent leurs appartements pour un bouchée de pain et dans des conditions de vétusté très dégradée.  

"Nous durcissons le ton"

Pour éviter un drame comme celui de la rue d'Aubagne à Marseille, la municipalité a décidé de prendre les choses en main.  La municipalité de Grasse est la première ville des Alpes-Maritimes à utiliser ce système. La ville impose à ses administrés un permis de louer dans le périmètre prioritaire de la vieille ville, afin de lutter contre l'habitat indigne. Invité du 8h20 Jérome Viaud nous décrit d'abord la réalité sur le terrain : "Notre centre historique est dans une situation difficile avec des habits indignes et des travaux qui n'ont pas été fait depuis l'après guerre. Maintenant il faut prendre les grands moyens. Nous allons durcir le ton et exiger que l'habitat soit normal."

"Nous pouvons aussi bloquer les allocations de la CAF"

Toute mise en location d’un logement sans autorisation ou malgré une interdiction prononcée sera sanctionnée par des amendes préfectorales dont les montants varient entre 5.000 et 15.000 euros en cas de récidive : "Le propriétaire risque désormais une amende. En cas de récidive, ça peut aller jusqu'à 15 milles euros. Nous pouvons aussi bloquer les allocations logements pour le locataire."