Les agriculteurs veulent de la pluie

Les agriculteurs marnais de plus en plus victimes de cambriolages

La douceur et le soleil, c'est bien pour les longues promenades dominicales mais pas pour l'agriculture. La terre n'est absolument pas prête à être semée. Les exploitants de l'aire urbaine commencent franchement à s'inquiéter.

Les agriculteurs veulent de la pluie

Elle est trop sèche, trop friable. La terre n'est vraiment pas prête à accueillir les graines. A la mi-avril pourtant, les agriculteurs de l'aire urbaine devraient tous être en train de semer le maïs. Mais faute de pluie, ils attendent.

S'il ne pleut pas d'ici la fin de semaine prochaine en revanche, la situation devriendra vraiment préoccupante. C'est toute une saison de travail qui va être décalée.

Partager sur :