Replay du mardi 8 octobre 2013

Un maire revendique sa liberté de conscience face au Mariage pour tous

Mis à jour le

La loi sur le Mariage Pour Tous est entrée en vigueur le 23 avril dernier, et depuis, les opposants n'ont pas dit leur dernier mot. Le Conseil Constitutionnel examine aujourd'hui une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC). C'est en fait une procédure, un recours, qui va demander de statuer sur la liberté de conscience des maires. Les Sages sont saisis par un collectif de maires opposés au Mariage pour Tous. Les avis ont-ils évolué depuis quelques mois? Pourquoi revendiquer une liberté de conscience? Y-aura-t-il quand même des cérémonies célébrées par des adjoints?

La haute juridiction a jugé que le mariage homosexuel n'était contraire à aucun principe constitutionnel.
La haute juridiction a jugé que le mariage homosexuel n'était contraire à aucun principe constitutionnel. © Maxppp

Notre Témoin de l'info : Pierre Boucon, le Maire de Trévenans.