Replay du vendredi 21 février 2020

Le comédien Magloire engagé contre la grossophobie avec son court-métrage : "Grossophobia"

Magloire et les City@jeunes de Tarnos ont créés un court-métrage coup de poing contre l’intolérance : "Grossophobia".

Magloire vient de réaliser un court-métrage pour lutter contre la grossophobie
Magloire vient de réaliser un court-métrage pour lutter contre la grossophobie © Radio France - Jérémy Desmoulins

La Ville de Tarnos et les City@jeunes ont décidé de s’engager avec Magloire pour faire s’interroger chacun et chacune, à travers le thème de la grossophobie, sur le regard qu’il et elle porte sur soi-même et sur les autres.
Les City@jeunes ce sont 13 lycéens tarnosiens qui se donnent rendez-vous pour décider ensemble de ce qu'ils veulent dire aux autres jeunes, comme Elina Grajkowski qui était avec nous ce midi. 

Grossophobia a également pour mission d'alerter : un jeune discriminé a 80% plus de chance de devenir un adulte en surpoids. Ambitionnant d’abord de faire ensemble une affiche, la rencontre entre Magloire et les jeunes a été si belle qu’ils ont décidé de tourner ensemble un court-métrage : "Grossophobia". 

Le but de ce film est de faire prendre conscience au maximum de personnes de ce que vivent les personnes discriminées au quotidien. Le court-métrage est tourné de manière subjective : la caméra est le personnage principale, à laquelle les acteurs (les jeunes eux-mêmes, ainsi que des enfants) s'adressent.

La grossophobie : un message universel et encore peu abordé

Se voulant réaliste, ce court-métrage peut être classé dans la catégorie "drame". Les images et le jeu des acteurs sont magnifiques. Ils ne pourront pas laisser indifférent, pour ceux qui ont un jour été discriminé dans leur vie et qui s'y reconnaîtront (quelle que soit la discrimination), pour ceux qui s'estiment trop gros, pour ceux qui ont un minimum d'empathie.

Un projet pédagogique et participatif

Le tournage a été financé par la Ville de Tarnos, avec le soutien de la CAF des Landes, et une bande-son originale a été prise en charge par Magloire.
Créer un film ça coûte cher. Pour soutenir cette création et lui permettre de rayonner dans toute la France, n'hésitez pas a faire des dons en cliquant ICI.