Le témoin du jour

Du lundi au vendredi à 12h10

Philippe RICHET
Philippe RICHET © Radio France - Carl Da Silva

Phlippe Richet, adepte des raids extrêmes

Diffusion du mercredi 15 janvier 2020 Durée : 16min

Le Montois Philippe Richet, spécialiste des raids extrêmes a validé des trails ou marathons sur les sept continents.

Philippe Richet est un habitué des défis fous. Le montois de 51 ans qui travaille dans un magasin de sport, ancien footballeur puis basketteur aux « bleuets » de Ste Colombe s’est mis à la course à pieds quand il a arrêté la cigarette.
Il commence à s’aligner sur des 10 km puis des semi-marathons,  Saint Sébastien et Bordeaux, et pour sa 4è course il est au marathon de Pau. La suite, il s'est "spécialisé dans tous les trucs les plus difficiles du monde", résume-t-il en riant. 

La « Diagonale des fous » à la Réunion, puis le « Marathon des sables » au Maroc et celui de New York.
L’ Ultra Trail du Mont Blanc , l'Athènes-Spartes en 35 h non-stop.
L'Australie pour 520 km en 9 étapes, puis il enchaîne avec" Le Grand Raid des Pyrénées ".  
Il est au rendez vous du « Trail et marathon de la Grand Muraille de Chine » et du Pôle Nord et ses - 41°C.
Il parvient à s’introduire en Corée du Nord pour y courir un marathon ; une expérience surprenante.
Il s'envole pour le Pérou pour participer à la 42e édition de l’Inca Trail Marathon, le marathon le plus difficile du monde (6 400 mètres de dénivelé positif), qu’il remporte à sa grande surprise en 7 h 50 de course.
Philippe Richet a encore surpris son monde en participant à une course dans des réserves naturelles d’animaux en Afrique du Sud, protégé par les rangers  et il vient de terminer 4ème au marathon des glaces en Antarctique