Replay du jeudi 26 novembre 2020

Le zoom de la rédaction : la difficile prise en charge des femmes victimes de violences

La Journée internationale contre les violences faites aux femmes est l'occasion de rappeler aux victimes la nécessité de porter plainte. Dans le Puy-de-Dôme, trois intervenantes sociales en police et gendarmerie les accompagnent dans leurs démarches.

Le 39 19 est l'un des numéros d'urgence à appeler si vous êtes victime de violences conjugales
Le 39 19 est l'un des numéros d'urgence à appeler si vous êtes victime de violences conjugales © Radio France

Depuis une dizaine d'années, un dispositif d'accompagnement des femmes victimes de violences existent au sein de la police et de la gendarmerie du Puy-de-Dôme. Un dispositif qui s'affine au fil des ans, notamment depuis le Grenelle des violences conjugales, l'année dernière. 

Le service compte aujourd'hui, trois assistantes sociales de l'association d'écoute et d'aide aux victimes AVEC 63.  Et au 23 novembre, elles ont pris en charge près de 800 dossiers en zone police et gendarmerie, depuis le début de l'année.