Replay du mercredi 27 janvier 2021

Pas de spectacle pour Suprême Legacy mais peut être les Jeux Olympiques 2024

Les plus anciens appellent ça le Hip-Hop, les plus jeunes le Breakdance. Une discipline à la fois artistique et sportive en plein développement.

Lucas, le danseur, et Mickaël Pecaud, le directeur artistique de Suprême Legacy
Lucas, le danseur, et Mickaël Pecaud, le directeur artistique de Suprême Legacy - @Suprême Legacy

Suprême Legacy a été créé il y a sept ans à Clermont-Ferrand. Cette association de danseurs monte des spectacles (en pause actuellement), propose des cours de plus en plus fréquentés, des échanges autour des différentes disciplines du Hip-Hop. Danseurs, DJ, graffeurs voient leur discipline devenir de plus en plus connue.

Et le Breakdance n'est probablement qu'au début de son développement puisqu'une de ses disciplines, le Breaking, sera olympiques aux JO de Paris 2024.  Rencontre avec Mickael Pecaud, le directeur artistique de Suprême Legacy, et Lucas, 13 ans, danseur passionné et grande espoir de la discipline.