Replay du mercredi 1 mai 2019

Trois clermontoises créent leur association pour lutter contre le harcèlement sexiste.

Caroline, Laura et Marion les trois "My Girl's Street"
Caroline, Laura et Marion les trois "My Girl's Street" © Radio France - Claudie Hamon

En un mois, My Girl's Street a déjà reçu des dizaines de témoignages de femmes insultées et même agressées physiquement. 

Pour l'instant l'association compte une 20taine d'adhérents, mais environ 800 j'aime sur Instagram et presque autant sur Facebook. Tous les renseignements sur le Facebook de l'association. Et vous pouvez toujours poster une photo de vous, avec une insulte subie ou entendue sur le  #Nonalinsecuritedesfemmesdanslarue.

Mots clés: