Événements

Les balades à Paris

Samedi et dimanche à 08h26

L'Hôpital Tenon dans le XXe arrondissement
L'Hôpital Tenon dans le XXe arrondissement © Radio France - LPLT - CC BY SA 3.0 - Wikicommons

25 août 1944 : Paris libéré - Pansements de Tenon

Diffusion du dimanche 25 août 2019 Durée : 2min

Peut-être ses mots vous rappelleront ils quelque chose : “ Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple”
25 août 1944, c’était il y a 75 ans tout juste, après 6 jours d'insurrection, de guérilla urbaine, la ville de Paris était enfin libérée. 

Et c’est avec une certaine émotion, que je voudrai aujourd’hui, avec vous, rendre hommage à ceux et à celles qui se sont engagés dans ce combat. Il y a les grands héros de la résistance comme de Gaulle, Leclerc, Rol-Tanguy mais il y a aussi les anonymes cités par de Gaulle, ce peuple de Paris. Dès le 19 août 1944, les cheminots se sont mis en grève, suivis par les policiers et les employés du métro. 

Les actes héroïques individuels ne manquent pas et sont autant d’actes de résistance. Les parisiens sont à bout, veulent en finir avec cette guerre et chacun à sa manière, avec ses moyens veut prendre sa part au combat. Ainsi, dans le quartier de Ménilmontant, à l’hôpital Tenon, alors que Paris est à feu et à sang, que le combat est loin d’être gagné, les soignants vont dans les magasins de pansement et récupèrent des dizaines de mètres de pansement. Ils vont les teindre au bleu de méthylène et au mercurochrome. Ils ont ainsi fabriqué des drapeaux de fortune bleu blanc rouge qui sont suspendus aux fenêtres de l’hôpital.

Le 25 août 1944, à l’annonce de la libération de Paris, le clocher de la chapelle de Tenon va retentir à l’unisson avec toutes les cloches de Paris.