Événements

Les balades à Paris

Samedi et dimanche à 08h26

Gabrielle Chanel dite "Coco"
Gabrielle Chanel dite "Coco" © Getty - George Hoyningen-Huene - Conde nast Collection

Anniversaire de Coco Chanel

Diffusion du lundi 19 août 2019 Durée : 2min

En 1883, le 19 août, naissait une certaine Gabrielle au caractère bien trempé, de qui pourrait-on fêter l’anniversaire ? Sauriez-vous retrouver qui se cache derrière ces citations ? « La mode se démode, le style jamais. », « Il n’y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. » ou encore « À trente ans, une femme doit choisir entre son derrière et son visage ».

Il s’agit bien de Gabrielle Chasnel alias Coco Chanel née à Saumur. Perdant sa mère très tôt et ne connaissant pas son père, elle grandit dans un orphelinat. Elle se rend à Paris pour devenir modiste et très vite ses affaires se développent aidée par son grand amour l’anglais Arthur « Boy » Capel rencontré en 1909 peu après son arrivée à Paris.

Elle s’installe alors au 21 rue Cambon où elle crée en mettant une touche masculine dans ses dessins. Son but est de libérer les mouvements de la femme et de moderniser les tenues. Elle va populariser le port du jersey et les cheveux courts. Elle envahit alors la mode des années 20 avec simplicité et élégance. Durant l’Occupation, elle reste discrète en fermant boutique tout en restant dans sa suite du Ritz sur la place Vendôme. Ça sera son tailleur en tweed qui relancera sa carrière et lui vaudra une nouvelle renommée mondiale.

Dès lors, elle parvient à évoluer avec son temps et impose encore une fois son style. Mais lors de la vague hippie qui survient à partir de mai 68, Gabrielle Chanel se renferme sur elle-même et n’apprécie pas la nouvelle mode qu’elle observe dans la rue. Elle s’éteint finalement dans sa suite du Ritz le 10 janvier 1971. Depuis, le succès de la marque perdure et sa renommée mondiale est sans précédent.

Mais revenons sur ce qui a créé le mythe Coco Chanel, mis à part le tweed, le jersey, elle est à l’origine bien sûr de la fameuse petite robe noire qui a été reconnu par le magazine Vogue aux États-Unis comme étant l’uniforme de la femme moderne.

Outre la joaillerie qu’elle commence à aborder en 1924, Chanel va être la première couturière à lancer son parfum. Le fameux Chanel n°5 est né dans un contexte artistique, c’est la période de Picasso, du cubisme et du futurisme italien. Ernest Beaux va être démarché par Coco pour créer le parfum. Elle désire qu’il lui compose un mélange abstrait, unique et somptueux en précisant qu’il doit s’agir d’un parfum inimitable, un parfum de femme à odeur de femme, un parfum artificiel, comme une robe, c’est-à-dire fabriqué. Celui-ci sera donc composé de jasmin, d’ylang, d’iris et de 80 composants au total dont des corps chimiques de synthèse. Ce parfum fut aussi une manière pour elle de recréer par un immatériel sensuel l’absence-présence du grand amour de sa vie disparu en 1919 dans un accident de voiture, Boy Capel.

Il faut également souligner que la ligne géométrique du flacon ainsi que son bouchon imitent la célèbre place Vendôme et que le double C entrelacé s’inspire des vitraux d’Aubazine et du monogramme de Catherine de Médicis. Les égéries ayant porté le n°5 sont nombreuses, parmi elles on peut rappeler Marylin Monroe, Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Nicole Kidman, Audrey Tautou jusqu’à, tenez-vous bien, quelqu’un appartenant à la gente masculine et qui n’est autre que Brad Pitt, premier homme à incarner ce parfum !