Replay du lundi 1 juillet 2019

Les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci

- Mis à jour le
Léonard de Vinci au Musée Grévin
Léonard de Vinci au Musée Grévin © Getty -

Cette exposition commémore les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci le 2 mai 1519 en France à l’âge de 67 ans. Léonard De Vinci, depuis son plus jeune âge, est déjà reconnu comme un peintre exceptionnel. À 20 ans, sa manière de peindre est vraiment différente. Il travaille dans l’atelier florentin dirigé par Verrocchio et avec pour compagnon Botticelli, et se distingue très jeune par l’utilisation de la peinture à l’huile au lieu d’un mélange traditionnel à base d’œufs. Rappelons qu’à cette époque que la peinture à l’huile était seulement utilisée dans les Flandres. 

La technique mise au point par De Vinci est appelée « sfumato ». C’est une impression de flou obtenu par la superposition de plusieurs couches de peintures extrêmement délicates qui donne un aspect vaporeux aux contours. Beaucoup plus longue à sécher, la peinture à l’huile exigera beaucoup de patience et énormément de temps. Léonard, perfectionniste, ne finira que très peu de toiles, une quinzaine seulement.
Mais pour lui, un tableau n'est jamais vraiment terminé : Il retravaillera le regard et le sourire de sa Mona Lisa, 15 ans après la commande de la famille Joconda. 

Au clos Lucé, à la fin de sa vie, il peaufine encore les bleus de sa Sainte-Anne, couleur réservée aux saintes car le prix du bleu outremer, pigment extrait du lapis-lazuli, dépassait à cette époque celui de l'or. Les peintures apportées en France par Léonard de Vinci, achetées par François Ier, entrèrent alors dans les collections royales. C’est autour de ces 5 grand chefs d’œuvres que le Louvre nous proposera une exposition d’envergure internationale sur l’un des artistes les plus connus au monde, à partir du 24 octobre.

Réservez votre visite guidée insolite sur Cultival.fr

Mots clés: