Événements

Les balades à Paris

Samedi et dimanche à 08h45 et 16h20

-

Les soldes d’hiver

Diffusion du samedi 5 janvier 2019 Durée : 1min

Attention plus que quelques jours avant les soldes d’hiver, le début est fixé au 9 janvier et la fin au 19 février. Les soldes d’hiver c’est une réelle préparation pour certain : date entourée au stylo rouge sur les calendriers, listes des achats à effectuer, sacs et cabas préparés et bien sûr la carte bleue prête à être dégainée !

Les soldes sont une véritable institution en France, pour en comprendre l’histoire il faut remonter jusqu’à la Révolution Française et à la suppression des corporations. C’est grâce à l’abolition de celles-ci que les fameux Grands Magasins vont naître au milieu du 19ème siècle. Ils auront pour vocation de regrouper différents produits sous un même toit au lieu de cloisonner les commerces par spécialités.

C’est en 1830 que l’on peut trouver la première ébauche de soldes créée par un Normand du nom de Simon Mannoury. Il ouvre une boutique d’étoffes au coin de la rue du Bac et de la rue de l’Université, à quelques mètres de l’église Saint-Thomas d’Aquin. La boutique s’appellera d’ailleurs « Au Petit Saint-Thomas ». Mannoury invente la libre circulation dans les rayons, les étiquettes qui affichent les prix ainsi que la vente par correspondance, de quoi booster les ventes comme on dirait aujourd’hui.

Du côté des consommateurs, les idées novatrices de cet homme plaisent. Il vend de plus en plus de produits mais tous ne se vendent pas. Pour liquider les stocks, il met alors en place une idée révolutionnaire : vendre à bas prix les invendus de la saison pour faire de la place aux nouveautés. Très vite, cette idée fait un carton et d’autres magasins suivent alors la tendance. En 1848, lorsque Mannoury ferme sa boutique, un de ses employés, Aristide Boucicaut, retrouve du travail dans une mercerie de la rue du Bac. Il la rachète avec sa femme en 1852, naîtra de ce rachat le fameux Bon Marché. Boucicaut avait été à bonne école pour faire perdurer ce que nous appelons désormais « soldes ». Dans le langage populaire de l’époque ce terme signifie « un reste d’étoffe ».

L’un des petits derniers des Grands Magasins est né en 1893, ce ne sont autre que les célèbres Galeries Lafayette. Sachez d’ailleurs que si vous souhaitez vous immerger dans le passé de ce Grand Magasin pour la période des soldes ou simplement pour découvrir l’histoire de ce chef-d’œuvre de l’architecture, vous pouvez opter pour une visite Cultival. Votre guide vous entraînera entre les allées du magasin jusqu’à la superbe terrasse où Jules Védrines avait accompli l’exploit en 1919 de poser un avion.

Galeries Lafayette Paris Haussmann : Histoire d’un Grand Magasin