Replay du dimanche 24 février 2019

Création de l’Hôtel des Invalides

- Mis à jour le
-

Par l'ordonnance du 24 février 1670, le roi Louis XIV ordonne la fondation à l'écart de Paris d'un hôtel destiné à soigner et héberger les soldats invalides et les vétérans de ses guerres. Le roi veut que «ceux qui ont exposé leur vie et prodigué leur sang pour la défense de la monarchie passent le reste de leurs jours dans la tranquillité»… L’hôtel se situe en pleine campagne, dans la plaine de Grenelle, dans le quartier du Gros caillou.L’architecte Libéral Bruant, qui a 36 ans et qui vient de terminer l’Hôpital de la Salpêtrière, hôpital où l’on enferme les gueuses, conçoit les plans d’un hôtel centré autour de la cour royale.

Les premiers pensionnaires sont hébergés lors de l'inauguration de l'hôtel en octobre 1674 par Louis XIV en personne. La construction de l’église, œuvre de Jules Hardouin Mansart dure 30 ans. Elle ne fut inaugurée qu’en 1706. Cette église, alors appelée « église Saint-Louis des Invalides », est devenue depuis 1986 une cathédrale. Elle appartient au Diocèse aux armées et possède donc un évêché propre au corps militaire. La messe y est toujours célébrée chaque dimanche matin et c’est une cathédrale où les cérémonies funéraires de personnalités comme Simone Veil peuvent également avoir lieu. D’autres évènements plus joyeux comme des mariages ou des baptêmes sont monnaie courante les week-ends.

À l’époque de Louis XIV, l’église avait été prévue avec une double entrée, une pour les soldats et une autre pour le Roi, c’est d’ailleurs pour cela que Libéral-Bruant avait été remplacé par Hardouin-Mansart. Il n’arrivait pas à concevoir cette double entrée si importante pour l’étiquette française : un côté pour les sujets et l’autre pour le Roi.

Actuellement, lorsque vous visitez les lieux, et c’est encore mieux accompagné d’un guide Cultival évidemment, vous pouvez admirer les deux espaces : l’église des soldats ainsi que l’église du Roi que l’on appelle plutôt « Le Dôme ». Vous l’avez compris, si à l’époque de Louis XIV le bâtiment faisait communiquer les deux parties, aujourd’hui ils sont séparés par une verrière ajoutée en 1870.

Au sein du Dôme des Invalides, vous pourrez admirer l’immense tombeau de Napoléon ainsi que d’autres personnalités militaires. Mais si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande vivement cette magnifique visite « Trésors du musée de l’Armée », vous ne le regretterez pas !

Les trésors du Musée de l’Armée 

Mots clés: