Événements

Les balades à Paris

Samedi et dimanche à 08h45 et 16h20

Fontaine Wallace
Fontaine Wallace © Getty -

La petite histoire des fontaines Wallace

Diffusion du lundi 22 juillet 2019 Durée : 3min

C'est l'été, le thermomètre grimpe. Saison chérie des parisiens durant laquelle, ils en profitent pour envahir jardins et parcs publics. Je vous rappelle que le soleil n'est pas sans danger. Le conseil ultime : hydratez-vous !

Et pour ne pas polluer davantage notre planète, inutile de vous dire qu'une gourde est à privilégier... Et pour remplir nos gourdes, les fontaines Wallace ! Connaissez-vous leur histoire ?

Au 19e siècle, les parisiens buvaient de l'eau de la Seine, où se déversait par ailleurs, les égouts. L'alternative à cette eau souillée était l'eau, parfois croupie, des puits. En effet, Paris est située au centre d'une cuvette géologique présentant des couches imperméables à diverses profondeurs. L'eau de puits était préférable à celle de la Seine même si elle n'était pas exempte de pollution.

Il y avait heureusement à Ménilmontant et à Belleville des sources d'eau potable, canalisées dès le 12e siècle et conduites par des aqueducs vers des fontaines privées à Paris. En 1870, ces aqueducs ont été détruits lors du siège de Paris par les Prussiens. Dès lors, les parisiens se retrouvent assoiffés. L'eau potable était devenue rare et plus chère que le vin. L'ivrognerie était hélas alors très répandue.

Sir Richard Wallace, un riche philanthrope britannique, amoureux de la France, se saisit de ce problème en offrant aux parisiens 50 fontaines en fonte de fer. La couleur ? Un vert profond, dans un souci de discrétion. La 1ere fontaine fut installée sur le boulevard de la Villette en 1872. Ces fontaines étaient installées à des endroits fréquentés afin que les passants puissent se désaltérer sans payer. L'engouement fut immédiat, les badauds se plaignent rapidement de devoir faire la queue 5 bonnes minutes avant d'accéder au gobelet. Et oui, les fontaines étaient jadis dotées d'un gobelet en étain retenu par une chaînette - dispositif supprimé en 1952 pour des raisons d'hygiène.

4 modèles de fontaines se partagent le pavé : le « grand modèle » (de 2,71 m), le modèle à colonnettes, le modèle en applique murale et la borne fontaine. Le plus connu est celui avec les caryatides, des statuettes représentant chacune une vertu : la simplicité, la bonté, la charité et la sobriété

Aujourd'hui, ces 120 fontaines, distribuent de l'eau potable du 15 mars au 15 novembre. Lors d'une des balades organisées par Cultival, vous aurez sans doute le plaisir d'en croiser une...

Réservez votre visite guidée insolite sur Cultival.fr